Bove Emmanuel – Un Homme qui savait

Bove Emmanuel - Un Homme qui savait - Bibliothèque numérique romande - Félix Vallotton La nuit au léger brouillardBove Emmanuel – Un Homme qui savait : Maurice Lesca aura bientôt 60 ans. Il partage avec sa sœur Emily un petit appartement rue de Rivoli. Il était médecin, mais ne pratique plus. Pas vraiment pauvre, ni vraiment riche, son comportement étonne. Est-il malade ou simplement malheureux ? Est-ce un escroc ou un manipulateur ? En apparence, il mène une vie monotone et sans surprise, mais quand il est avec Madame Maze, une libraire divorcée, quel jeu joue-t-il vraiment ? Et avec sa sœur Emily, pourquoi passe-t-il d’une méchanceté jubilatoire à la douceur la plus affable? Bove esquisse des pistes pour aussitôt les laisser de côté. Maurice Lesca est un anti-héros qui vit à côté de sa propre vie. (suite…)

Doyle Arthur Conan – Un Duo

Doyle Arthur Conan - Un Duo - Bibliothèque numérique romande - Si Griffiths Cottage In Old WokingDoyle Arthur Conan – Un Duo : « La maison où j’espérais voir s’achever la guérison de ma femme n’était pas encore prête. […]. Nous dûmes louer une maison meublée à Haslemere, d’où nous nous transportâmes, au début de 1897, dans les Moorlands. Là, dans une pension de famille au-dessus de Hindhead, voisine de l’endroit où se bâtissait notre nouvelle demeure, nous passâmes quelques mois heureux et affairés. » Durant cette période, « je publiai, en 1898, Un Duo. Cette petite étude de la vie domestique, en partie imaginaire, en partie fondée sur des données personnelles ou sur les expériences de mes amis, fut cause que je me chamaillai publiquement avec un homme qui s’était signalé comme critique, le docteur Robertson Nicoll. Il blâma un passage du livre, en quoi il usait assurément de son droit, mais comme il écrivait sous différents noms dans six ou sept journaux, on eût dit que j’eusse encouru plusieurs condamnations, alors qu’en réalité il n’y en avait qu’une. » (Ma Vie aventureuse) (suite…)

Sand George – Les beaux Messieurs de Bois-Doré (tome second)

Sand George - Les beaux Messieurs de Bois-Doré 2 - Bibliothèque numérique romande - Manfred Heide Château BoucardSand George – Les beaux Messieurs de Bois-Doré (tome second): Mario et son père adoptif, le marquis – les beaux messieurs de Bois-Doré – se remettent de leurs émotions. Mais le trésor du vieux marquis suscite des convoitises, notamment celles du prince de Condé. S’ils échappent avec habileté à ses tentatives, il en est d’autres, plus guerrières. Le château se retrouve assiégé par une bande de bandits et de reîtres. L’occasion pour nos héros de montrer leur bravoure … comme leurs talents culinaires ! Mais les guerres se poursuivent et les protestants sont pourchassés et spoliés. Lauriane aura besoin de toute la protection du vieux marquis. Cependant, dans ce monde féru de l’Astrée, Cupidon n’est pas loin… (suite…)

Sand George – Les beaux Messieurs de Bois-Doré (tome premier)

Sand George - Les beaux Messieurs de Bois-Doré 1 - Bibliothèque numérique romande - Antonov14 L'Indre à Rigny-Ussé Sand George – Les beaux Messieurs de Bois-Doré (tome premier) : Don Antonio d’Alvimar n’a pas beaucoup d’argent. Un catholicisme, intransigeant et implacable, lui tient lieu d’idéal. Il rêve de remplacer Concini dans les faveurs de Marie de Médicis. Mais compromis pour en avoir exécuté les basses œuvres, il doit fuir Paris. Un ami, dans le Berry , l’estime sans bien le connaître. Là-bas, hébergé par le marquis de Bois-doré, un vieil original qui, avec son roi, a abjuré la religion protestante mais conserve bien des liens avec elle, il doit cacher son nom et tenter, sans beaucoup de succès, de faire taire son exaltation. Mais un drame sanglant issu du passé du Marquis, va ressurgir avec l’arrivée de Bohémiens. Et quel forfait de jeunesse cache, pour sa part, d’Alvimar ? (suite…)

Fargue Léon-Paul – Le Piéton de Paris

Fargue Léon-Paul - Le Piéton de Paris - Bibliothèque numérique romande - Paul KleeFargue Léon-Paul – Le Piéton de Paris : Léon-Paul Fargue et Le Piéton de Paris deux noms indissociables : « Au-delà du halo des grands boulevards, l’éventail de vitres de la gare de l’Est commence à rougir. Et, par les soirs de fête, les arbres se garnissent à perte de vue d’oranges sanguines, dont la lumière en chemise à plis peint en bras nus les branches poudreuses… » Avec Léon-Paul Fargue, découvrez la poésie des rues du Paris avec ses boulevards, ses gares et ses music-halls de l’entre-deux guerre. Attablez-vous à la terrasse d’un café de Montmartre avec Utrillo ou Marie Laurencin, ou passez une soirée au Bœuf sur le toit avec Picasso ou Cocteau. Peut-être même y rencontrerez-vous Marcel Proust… (suite…)

Sue Eugène – La Coucaratcha (tome 2)

Sue Eugène – La Coucaratcha 2 - Bibliothèque numérique romande - Hans Emil Andreas Jahn Frégate française inconnueSue Eugène – La Coucaratcha (tome 2) : Les sept danseuses de Madras miment, au son des cymbales, les aventures des princesses passées. Dans la passion de la danse l’une d’elle a remarqué Arthur, l’officier français. Pour Arthur et Daja c’est un amour éperdu. Pour y mettre fin, les autres officiers font croire à Daja que son amant est mort… Le jeune aspirant d’un bâtiment mouillé à Cadix est séduit par Tintilla la gitane. Il s’enfuit avec elle dans les montagnes de la Ronda. Deviendra-t-il un bandit ? Amours déçues ou passionnées, société distinguée ou monde d’aventuriers, bandits ou jeunesse dorée : dans ces nouvelles, la morale n’est pas toujours sauve. (suite…)

Pin It on Pinterest