Bibliothèque numérique romand
Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Rosny aîné J.-H. – Ambor le Loup Vainqueur de César

Rosny aîné J.-H. - Ambor le Loup Vainqueur de César - Bibliothèque numérique romande - photo pixnio.comRosny aîné J.-H. – Ambor le Loup Vainqueur de César : Ambor est le chef des Loups noirs, sept clans disséminés dans la forêt de sang où jamais ne pénètrent les légions romains. Ami de Vercingétorix, il pense néanmoins que les guerriers gaulois, valeureux mais indisciplinés, ont peu de chance dans un combat de grande ampleur face à des légions romaines aguerries. Il promeut une guerre d’escarmouches qui réussit et lui permet de porter aide des tribus menacées. Ses voyages l’amènent aussi à des découvertes étonnantes où J.-H. Rosny aîné nous fait retrouver les mystères du passé au fond de la forêt inviolée ou dans les profondeurs de la terre. (suite…)

Sand George – Le beau Laurence

Sand George - Le beau Laurence - Bibliothèque numérique romande - Goya Cómicos ambulantesSand George – Le beau Laurence (série “Laurence”, volume 2) : Laurence poursuit son récit. Lors d’une tournée avec la troupe de Bellamare, survient un naufrage. Les comédiens sont recueillis par un prince serbe. Ces évènements soudent à tout jamais la troupe. Mais Impéria ne veut pas répondre à l’amour de Laurence. Celui-ci se retire donc à la campagne pour vivre près de son père malade et pour oublier la belle Impéria. À la mort de son père et de son oncle, il hérite et se fiance à Mme de Valdère. (suite…)

Vance Louis Joseph – Le Retour du Loup solitaire

Vance Louis Joseph - Le Retour du Loup solitaire - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-WellsVance Louis Joseph – Le Retour du Loup solitaire (Les Aventures du Loup solitaire volume 3) : Quelle plus belle preuve d’amour inventer que celle de partir à la recherche des bijoux volés de madame de Montalais dont il tombe amoureux, et de les lui restituer quelques semaines plus tard à New York après une traversée dangereuse de l’Atlantique et moult péripéties ? Filatures, meurtres, vols crapuleux, folles courses-poursuites en voiture, ou sur un bateau de luxe, mensonges et tromperies, badinages avec de jeunes espionnes, Le loup Solitaire, alias Michaël Lanyard, se sort de toutes les embûches avec une maestria et une élégance à toute épreuve. (suite…)

Balzac Honoré de – Une Rue de Paris et son Habitant

Balzac Honoré de - Une Rue de Paris et son Habitant - Bibliothèque numérique romande - 132e Vue perspective de la place Dauphine et des ponts, au Change et St. Michel à Paris [estampe] Balzac Honoré de – Une Rue de Paris et son Habitant : Dans le Paris de 1827, suivez Marmus, un vrai érudit ! Quelque peu distrait mais, qu’importe, tellement savant ! Il a même fait partie de la Campagne d’Égypte… Et, avec lui, rencontrez sa femme – oh combien est-il difficile d’être l’épouse d’un savant en us ! – sa famille, la servante, le concierge de l’institut et, surtout, le cocher du fiacre ! Honoré de Balzac dévoile un Paris plein de poésie : « Paris a des rues courbes, des rues qui serpentent… » (suite…)

Pujol René – La Planète invisible

Pujol René - La Planète invisible - Bibliothèque numérique romande - Ombre de la lune sur le disque solaire observée par SDO (Solar Dynamic Observatory)Pujol René – La Planète invisible : De René Pujol, nous vous proposons une autre histoire de science-fiction des années trente patiemment exhumée de la Revue Sciences et Voyages. Dans ce roman, vous ferez la connaissance d’André Legal un jeune ingénieur parisien. Il est recruté par M. Lebisclot, un savant original qui affirme avoir mis au point un astronef. Il projette d’aller prospecter des matières premières sur Vesta. Si l’astronef fonctionne, rien ne se passera cependant comme prévu. Les astronautes pionniers, et quelque peu amateurs, « assoliront » sur une planète aussi mystérieuse qu’invisible. Passagers clandestins, tribus guerrières, faune et flore étrange autant que gigantesque, et même des brouillards extraordinaires réduiront à néant les projets de M. Lebisclot. Les astronautes pourront-ils s’en sortir vivants ? Et revenir sur Terre ? (suite…)

Artaud Antonin – Le Pèse-Nerfs – Fragments d’un Journal d’Enfer – L’Art et la Mort

Artaud Antonin - Le Pèse-Nerfs - Fragments d'un Journal d'Enfer - L'Art et la Mort - Bibliothèque numérique romande - Hieronymus Bosch Le Jardin des délicesArtaud Antonin – Le Pèse-Nerfs – Fragments d’un Journal d’Enfer – L’Art et la Mort : Le Pèse-Nerfs et les Fragments d’un journal en enfer poursuivent l’écriture cathartique de L’Ombilic des Limbes. Antonin Artaud souffre, provoque, questionne et met en scène son mal-être. Poétiques, égocentriques, philosophiques, ces cris de douleur qui exposent sa souffrance sont une tentative désespérée de mettre des mots, mais pas n’importe quel mots : ceux qui fassent saisir l’indicible, expliquent les subtiles complexités de l’esprit, sur ce qu’il ressent. En rupture avec la littérature conventionnelle, il écrit : « Toute l’écriture est de la cochonnerie. » « Toute la gent littéraire est cochonne », « pas d’œuvres, pas de langue, pas d’esprit, rien. Rien, sinon un beau Pèse-Nerfs. » (suite…)

Pin It on Pinterest