Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Catégorie : Coups de coeur

Bove Emmanuel – Bécon-les-Bruyères

Bove Emmanuel - Bécon-les-Bruyères - Bibliothèque numérique romande - Liné1 Entrée nord de la Gare de Bécon-les-BruyèresBove Emmanuel – Bécon-les-Bruyères : Vous ne connaissez pas Bécon-les-Bruyères ? Vraiment ? Comment ? N’avez-vous pas visité sa gare ? Et aussi… sa gare !

Heureusement pour vous, l’éditeur Émile Paul frères dans sa collection « Portrait de France », après Strasbourg ou Le Vercors, vous a proposé de découvrir Bécon-les-Bruyères sous la plume d’Emmanuel Bove.

Mais, au fait, Bécon-les-Bruyères existe-t-il  au bout de sa gare qui dessert, elle, Courbevoie et Asnières ? Certes ! Archétype de toutes les banlieues, Emmanuel lui a donné vie dans ce documentaire-fiction où il la pare de tous nos fantasmes (et des siens) sur la banlieue. « Bécon-les-Bruyères est pour moi le plus grand de tous les textes de Bove. Un texte qu’on doit absolument lire. Il décrit une banlieue mythique et, en même temps, son écriture est absolument modeste. C’est la banlieue absolue. » (Peter Handke, Interview dans Les Nouvelles littéraires, octobre 1983.)

Écrivain prolixe, révélé par Colette, Emmanuel Bove a connu le succès de son vivant, avant de tomber dans l’oubli, et d’être redécouvert par Peter Handke dans les années 1980. Il est né en 1898 à Paris, mais a fait une partie de ses études au Collège Calvin à Genève, puis a vécu à Vienne et à nouveau à Paris, où il est mort en 1945.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Desnos Robert – État de veille

Desnos Robert - État de veille - Bibliothèque numérique romande - Jean-Louis G. Ciel nocturne et lumières à Cers depuis la coopérativeDesnos Robert – État de veille suivi de : C’est les bottes de sept lieues cette phrase «Je me vois», Mines de rien, Le bain avec Andromède, Poèmes sur la Guerre :  « Des sommeils hypnotiques de 1922 à l’état de veille des années quarante, du « prophète du surréalisme » au « Veilleur du Pont-au-change », le parcours d’un individu se dessine, avec des étapes contrastées mais toujours aimanté par l’amour de la liberté. Pour Desnos « la poésie peut parler de tout en toute liberté. » (Présence de la littérature, Réseau Canope 2008) Ce passage résume fort bien le présent recueil. La résistance et l’occupation se trouvent omniprésentes dans les poèmes de cette période. D’autres sont plus légers et jouent avec les mots, les assonances non sans humour.  Un concentré de l’art de Robert Desnos. « En définitive ce n’est pas la poésie qui doit être libre, c’est le poète. »

Né le 4 juillet 1900, Robert Desnos, dont le père est mandataire aux Halles, passe son enfance dans un milieu populaire. Passionné par Hugo et Baudelaire, la culture populaire et la bande dessinée, il publie ses premiers poèmes à 19 ans. Il découvre le mouvement Dada, rencontre André Breton et rejoint les surréalistes. La Liberté ou l’Amour marque le début de sa rupture avec ce mouvement. Poète engagé, il se fait journaliste, animateur radio, lutte contre le fascisme montant, soutient les brigadistes en Espagne. Sous l’occupation, il s’engage, en 1942, dans la résistance. Arrêté par la Gestapo, déporté, il meurt, le 8 juin 1945 dans le camp de concentration de Theresienstadt.

Attention ! Cette œuvre n’est pas libre de droit en France (auteur « mort pour la France ») et ne peut être téléchargée librement par les résidents français. Ces textes, libres de droit en Suisse, pourraient également ne pas l’être dans votre pays. Avant de télécharger, vérifiez votre législation nationale. Tout téléchargement malgré ces restrictions engage votre propre responsabilité.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Rosny aîné J.-H. – La Guerre du Feu

Rosny a¨^iné J.-H. - La Guerre du Feu - Ebooks Lbres et GratuitsRosny aîné J.-H. – La Guerre du Feu : Un beau livre, qui a inspiré un non moins beau film… « Depuis des générations, la vie de la tribu des Oulhamrs s’est organisée autour du feu. Mais s’ils savent conserver les braises et attiser les flammes, ils sont en revanche incapables d’allumer le feu, qu’ils conservent précieusement dans trois cages gardées jour et nuit par quatre femmes et deux guerriers. Or un jour, au cours d’un affrontement sauvage avec une tribu ennemie, les cages où brûlait le Feu, source de vie, sont détruites. C’est la catastrophe. Vaincu, le clan fuit derrière son chef Faouhm, en proie au froid et à la nuit. En désespoir de cause, celui-ci promet alors sa nièce Gammla ainsi que le bâton du commandement au guerrier qui rapportera le feu à la tribu. Un volontaire se présente immédiatement : Naoh, fils du Léopard, le plus grand et le plus agile des Oulhamrs qui depuis longtemps épiait et convoitait Gammla. Il choisit pour compagnons Nam et Gaw, deux jeunes guerriers légers et rapides, plutôt que deux autres guerriers plus robustes. Puis, par défi et goût du combat, Aghoo fils de l’Aurochs – une brute velue qui vit à l’écart avec ses deux frères et quelques femmes terrorisées – défie Naoh en promettant qu’il sera celui qui conquerra la flamme. » (Wikipédia)

Édition du groupes des « Ebooks Libres et Gratuits »

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – DOC

Christophe – L’Idée fixe du Savant Cosinus (2ème partie)

Christophe - L'Idée fixe du Savant Cosinus - Bibliothèque numérique romande - Maquette Pierre B.Christophe – L’Idée fixe du Savant Cosinus (2ème partie) : Ce remarquable ouvrage est rempli d’aperçus nouveaux autant que philosophiques. Il est, à la fois, instructif et moralisateur.

Instructif parce qu’à chaque pas le lecteur est invité à fouler les plates-bandes de la science pure et à en extraire une masse de conséquences pratiques et variées, si tant est qu’il soit possible d’extraire une conséquence d’une plate-bande !

Moralisateur, parce que les nombreux séjours de notre héros sur la paille humide des geôles prouvent, jusqu’à l’évidence, qu’il est sage d’avoir la plus grande déférence pour les règlements en général et pour ceux qui sont contradictoires en particulier. Ils montrent aussi combien il est prudent de témoigner le respect le plus profond à tous ceux qui détiennent une part de l’autorité, depuis le pygmée jusqu’au géant, du ciron jusqu’à la baleine, du roitelet à l’aigle, du Ministre à Monsieur le concierge.

Une morale saine se dégage également de l’exemple douloureux du chien Sphéroïde qui mourut bien malheureusement, à la fleur de son âge mûr, victime de ses appétits déréglés. Sur ce, vivez joyeux !

Dans cette deuxième partie nous verrons les multiples tentatives de voyage du Savant Cosinus. Cosinus en portera les atteintes bien qu’il se retrouve encore à son point de départ.

Téléchargements (4-5 Mo) : ePUB – PDF – PDF A5 – PDF facsimilé – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Giraudoux Jean – Électre

Giraudoux Jean - Électre - Ebooks LIbres et GratuitsGiraudoux – Jean – Électre : Après le succès de La guerre de Troie n’aura pas lieu, l’idée vient à Giraudoux en 1935 ou 1936 d’«épousseter» le mythe d’Électre que Claudel avait remis dans l’air du temps en traduisant l’Agamemnon d’Eschyle. Les trois grands tragiques grecs, Eschyle, Sophocle et Euripide, ont en effet mis en scène, chacun à sa manière, le destin sanglant de la famille des Atrides : Agamemnon, en immolant sa fille Iphigénie pour permettre le départ de la flotte grecque vers Troie, s’attire la haine de son épouse Clytemnestre qui, aidée par son amant Égisthe, l’assassine à son retour de la guerre. Leur forfait accompli, ils exilent Oreste, le jeune fils du roi. Vingt ans plus tard, Oreste revient venger son père : poussé par sa sœur Électre, il tue Clytemnestre et Égisthe, avant d’être poursuivi par les Érinyes, ou Euménides, terribles déesses de la Vengeance qui châtient les parricides.
Par une belle après-midi, deux cortèges se rencontrent devant le palais des Atrides : celui du Jardinier venu célébrer ses noces avec Électre et celui d’un étranger à qui des petites filles font visiter la ville. Mais le destin menace : ces étranges fillettes, les petites Euménides, ne parlent que de sang. Inquiet, le juge Théocathoclès, flanqué de son épouse écervelée, Agathe, vient dissuader son parent le Jardinier d’une union qui serait catastrophique pour la famille car Électre est une «femme à histoires». Le régent Égisthe intervient alors pour ordonner le mariage au nom de la raison d’État : lui aussi a peur d’Électre et espère ainsi la neutraliser. Seule Clytemnestre, sa mère, semble un instant apitoyée. Mais devant la haine farouche de sa fille, elle rentre dans le palais en l’abandonnant à son sort : qu’elle épouse donc le Jardinier! Un étranger qui a assisté sans mot dire au débat chasse finalement le fiancé en se faisant reconnaître de la seule Électre : c’est Oreste…

Édition du groupe des « Ebooks libres et gratuits ».

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC

Page 1 sur 521234567Dernière page »
Bibliothèque numérique romande 2012 - 2017 Frontier Theme