Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Gide André – Ainsi soit-il ou Les Jeux sont faits

Gide André - Ainsi soit-il ou Les Jeux sont faits - Bibliothèque numérique romande - anonyme André Gide Prix nobelGide André – Ainsi soit-il ou Les Jeux sont faits : En juillet 1950, André Gide commence le dernier cahier de son Journal. Malade despotique entouré de ses fidèles, il s’achemine vers une mort calme, dénuée d’angoisse et sans le sursaut religieux qu’espéraient certains. Dans ces pages où il écrit « n’importe comment et n’aspire qu’au naturel », il livre une sorte de « testament », à la fois lucide sur des erreurs du passé et sur la futilité des choses, y compris son œuvre. (suite…)

Loti Pierre – Le Désert

Loti Pierre - Le Désert - Bibliothèque numérique romande - Anne van de Perre Ladakh VIILoti Pierre – Le Désert : L’Arabie pétrée. Une caravane parcourant le désert du Sinaï durant plus d’un mois. La nature, difficile, aride, foisonne de couleurs subtiles, au gré des lumières changeantes, de l’aube à la nuit. Les nuances des granits font une toile gigantesque dans la magie silencieuse du désert.  Les animaux, chameaux, dromadaires et bêtes sauvages, en survie dans ce monde inhospitalier, partagent la vie ascétique des hommes. (suite…)

Stevenson Robert Louis – Hermiston Le Juge pendeur

Stevenson Robert Louis - Hermiston, Le Juge pendeur - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Champ dans le sud-est de l’ÉcosseStevenson Robert Louis – Hermiston Le Juge pendeur : En 1813, Archibald Weir, jeune étudiant contestataire, critique une pendaison publique : il s’agit d’un assassinat, d’un défit à Dieu. Mais c’est son propre père, le Lord-Juge d’Hermiston, qui a prononcé cette condamnation. Juge sans pitié et coutumier des pendaisons, ce père prend fort mal cette critique publique qui fragilise sa position. Il exile son fils sur ses terres, le domaine familial d’Hermiston, en Écosse. Après Édinbourg, le changement est rude, et la vie … paisible. Mais finalement, peut-être pas si paisible… (suite…)

Molière – L’École des femmes

Molière - L'École des femmes - Bibliothèque numérique romande LABEX OBVIL - François Chauveau Frontispice de l'édition originaleMolière – L’École des femmes : «Arnolphe, qui vient de changer son nom en celui, plus aristocratique, de «M. de La Souche», est un homme d’âge mûr qui aimerait jouir du bonheur conjugal ; mais il est hanté par la crainte d’être trompé par une femme. Aussi a-t-il décidé d’épouser sa pupille Agnès, élevée dans l’ignorance, recluse dans un couvent.» (Wikipédia) Mais Horace, le fils d’un de ses amis est amoureux d’Agnès… (éd. part. LABEX/OBVIL Sorbonne) (suite…)

Sue Eugène – La Famille Jouffroy (tome 1)

Sue Eugène – La Famille Jouffroy 1 - Bibliothèque numérique romade - Alexandre Ferdinandus (François Avenet) illustration de l’édition Jules RouffSue Eugène – La Famille Jouffroy (tome 1) : Fortuné Sauval, un jeune orfèvre talentueux, est amoureux de sa cousine Aurélie Jouffroy, que tout le monde admire pour sa beauté. Marianne, la sœur de celle-ci, pas très jolie et boiteuse, est, de son côté, amoureuse de Fortuné… mais il n’a d’yeux que pour Aurélie. Or le comte de Villetaneuse, un noble ruiné qui n’a plus d’autre ressource que de «s’embourgeoisailler», jette son dévolu sur Aurélie …et la fortune de ses parents. Aurélie, éblouie en tombe amoureuse et sa mère rêve de sa fille en princesse. Tant pis pour Fortuné! Et tant mieux pour le comte avec qui sa maîtresse, Catherine de Morlac, une courtisane de haut vol, vient de rompre… (suite…)