Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Eberhardt Isabelle – Rakhil

Eberhardt Isabelle - Rakhil - Bibliothèque numérique romande - Prise de vue: anonyme (carte postale E.L. édit. Alger); Eberhardt Isabelle – Rakhil : Annaba/Bône, Algérie, 1889. Dans le cimetière juif, une pierre tombale délaissée portant une inscription énigmatique : Rachel… Isabelle Eberhardt, une jeune femme tourmentée de vingt ans vient d’arriver en Algérie, avec sa mère, depuis Genève. Attirée par les lieux étranges elle découvre cette sépulture qui la fascine et l’angoisse à la fois… Imaginant le destin de cette femme avec laquelle elle se perçoit en affinité, en sororité, elle en construira le destin dans un roman qui restera lui-même souffrant, abandonné, repris tour à tour, et finalement inachevé….

Dès son arrivée, et contrairement à ses contemporains, Isabelle Eberhardt, vit parmi les indigènes et non pas en « coloniale ». Fortement influencée par sa mère d’origine luthérienne mais en même temps fascinée par le monde des prostituées, Isabelle Eberhardt part à la recherche du destin imaginaire et tragique de Rachel, prostituée juive à l’enfance malheureuse, « très belle et très aimée ». On a prédit à celle-ci, par deux fois, un grand amour et une mort violente. Pour son héroïne, Isabelle Eberhardt manifeste un sentiment ambivalent d’amour/haine, à la fois attirance pour Rachel, son histoire et son destin d’autre moi fantasmé, et, en même temps rejet, d’une plume plutôt acerbe, manifesté dans une description peu bienveillante du monde juif dans lequel vit son héroïne, description où se retrouve tout ce que son milieu, son éducation, ses lectures empreintes d’orientalisme à la Loti et son attirance pour le monde musulman a pu conjuguer de préjugés. À la recherche d’un idéal lui permettant d’échapper à sa condition misérable, Rachel tombe amoureuse de Mahmoud, jeune musulman, élevé en Europe et de retour au pays pour lequel il ne se sent ni attaches ni convictions religieuses, qui défie les mœurs et coutumes islamiques qui régissent la société musulmane dans laquelle on le contraint de se fondre. Mais avec ce beau jeune homme qui s’ennuie et qui a séduit plusieurs jeunes femmes pour passer le temps, la prédiction va malheureusement se concrétiser et finir dans le sang…

À Rakhil, roman de jeunesse mal aimé, on pourrait reprocher le manque de cohérence et quelques maladresses, alors que se mêle à l’intrigue un enthousiasme mal maîtrisé pour le monde musulman. Mais on sent poindre déjà dans cet écrit, plus sensuel et passionné que les autres, tous les thèmes qui vont faire l’intérêt de son œuvre : la condition de la femme, la religion musulmane, la vie dans le désert. Et le talent d’Isabelle Eberhardt excelle dans des descriptions de paysages et de lieux. Soulignons encore la clairvoyance, toute d’actualité, d’Isabelle Eberhardt vis-à-vis de la condition de la femme dans le monde arabe, son soutien à leur cause ainsi que son analyse éclairée et plutôt prémonitoire du conflit entre jeune et ancienne générations chez les hommes musulmans, entre modérés et extrémistes. Plus de cent ans après, cette dualité existe et n’est pas encore résolue… Rakhil est la septième œuvre de cette étrange nomade d’origine genevoise publiée par la BNR.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – DOC-ODT

Rod Édouard – L’Autopsie du Docteur Z***

Rod Édouard - L'Autopsie du Docteur Z*** - Bibliothèque numérique romande - photo coupe de quartz Sylvie SavaryRod Édouard – L’Autopsie du Docteur Z***, Roulier Albert – La grande Découverte du savant Isobard : nous vous vous invitons à découvrir deux autres nouvelles de science-fiction suisse :

Et si…

Et si une activité cérébrale rémanente persistait après la mort ? Et si les morts pouvaient encore penser quelques jours après leur décès ? Voire percevoir ce qui les entoure ? Et si un savant arrivait à enregistrer le contenu de cette activité ? Que diriez-vous de lire le compte-rendu d’un enterrement par le mort lui-même ? Monsieur van Gelt s’est suicidé mais sa famille a tenté de le cacher. Il était fort estimé et les rumeurs persistantes sur les circonstances de son décès ont forcé celle-ci à demander une enquête…

Les prévisions météorologiques, l’émission la plus regardée à la télévision, nous dit l’audimat… Les prévisions se font maintenant à dix jours mais leur fiabilité… Et si un météorologue modélisait un système permettant une certitude absolue à trente jours ? Et si, après une période de scepticisme, les gens commençaient à compter sur ces certitudes. Et s’ils modelaient leurs projets en fonction du temps ? Et s’il y avait un seul week-end de beau temps en juillet ? Quelle cohue… et, pire ! s’il survenait finalement un imprévu ? Malheur aux prophètes !

Ces deux nouvelles de science-fiction nous permettent de savourer, en hors d’œuvre, une réflexion spéculative bien en avance sur son temps.

Édouard Rod, né en 1857 à Nyon (originaire de Ropraz), est un écrivain vaudois établi à Paris, ami de Zola, de Maupassant, de Barrès. Critique réputé, Édouard Rod écrit d’abord des romans « naturalistes » à la manière d’Émile Zola puis se dégageant de cette influence, il s’attache à présenter des cas de conscience, des dilemmes moraux. Il est décédé à Grasse en 1910. Un prix Édouard Rod a été fondé en 1996 sous l’impulsion de Jacques Chessex, lui aussi de Ropraz, en Suisse. D’Albert Roulier, pas d’éléments biographiques. Il fut l’auteur de nouvelles, de poésie et de pièces de théâtre mettant en scène la paysannerie vaudoise.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – DOC-ODT

Vuille Nancy-Marie – Florence Monneroy

Vuille Nancy-Marie - Florence Monneroy Le Destin - Bibliothèque numérique romande - photo Sylvie Savary Reflets dqns un ,iroirVuille Nancy-Marie – Florence Monneroy , Le hasard : Ces deux nouvelles Florence Monneroy et Le Hasard font partie d’un recueil publié et préfacé par Édouard Rod peu après le décès de Nancy-Marie Vuille à 39 ans. La préface est un vibrant hommage à la personnalité et au talent de cette femme écrivain : « Jamais écrivain, jamais femme ne fut d’une sincérité plus complète, plus absolue, plus rigoureuse. Son extrême réserve en rehaussait encore le prix. » Dans Florence Monneroy, Florence et sa sœur Simone sont orphelines de père. Leur mère se remarie lorsqu’elles ont une quinzaine d’années. Autant Simone est spontanée et charmeuse, autant Florence est réservée et secrète. Lorsqu’elles atteignent leur vingtième anniversaire, leur beau-père se met en recherche de futurs époux, mais les choses prendront une tournure tragique. L’originalité de ce récit délicat et sensible réside dans la forme : on sait dès les premières lignes que l’héroïne est décédée, et c’est son beau-père qui raconte l’histoire sous forme d’un « flash-back ». Dans le Hasard, Geneviève Gay, après un mariage malheureux avec un homme cynique et brutal, décide de prendre son destin en main et de conquérir son droit au bonheur. Malgré son courage, un coup de pouce du destin – le hasard ? – sera prépondérant.

Née à Neuchâtel en 1867 dans une famille bourgeoise, Nancy-Marie Vuille grandit à Genève et suit les cours d’Edouard Rod à l’université dès 1886. Elle noue des liens privilégiés avec lui, et il la conseillera et la soutiendra dans ses activités littéraires tout au long de sa vie. En 1893, elle s’installe avec son père et sa sœur à Paris et, en plus de nombreuses traductions, elle publie trois romans Au gré des choses (1895), Résistance (1898) et Le stérile sacrifice (1901), signant du pseudonyme d’André Gladès, du nom de jeune fille de sa mère. Elle ne reviendra à Genève que pour accompagner sa mère dans sa longue agonie, ce qui la marquera profondément. Elle succombera elle-même à la maladie en 1906.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – DOC-ODT

Epuy Michel – Anthéa ou l’étrange planète

Epuy Michel - Anthéa ou l'étrange planète - Bibliothèque numérique romande - photo Dan Burbank comète Lovejoy Epuy Michel – Anthéa ou l’étrange planète : De la science-fiction suisse ? Écrite vers 1900 ? Et pourtant… Nous vous proposerons trois essais dont, pour commencer, un texte précurseur de Michel Epuy (de son vrai nom Léon Vaury). Cet essai d’un écrivain et traducteur coutumier d’autres genres littéraires est une vraie réussite.

Dans Anthéa ou l’étrange planète, une comète frôle la terre et « dépose » sur son passage un astéroïde, une planète miniature. Arrivée à la bonne vitesse et avec le bon angle, celle-ci se satellise en orbite géostationnaire au-dessus de Quito. Pour un jeune astronome ambitieux, le narrateur, c’est l’occasion rêvée. Prêt à tout, il part pour Quito et compte que ses observations lui apporteront succès professionnel et renommée. Il ne tarde pas à constater des phénomènes étranges et se lance dans un projet fou, celui d’atteindre cette planète et de la visiter. Impossible ? Selon toute probabilité… Mais, s’il allait réussir, que pourrait-il trouver dans ce monde étranger ? Et gare aux Aliens !

Paru en 1918 dans une revue littéraire, ce court roman reçut les éloges de J.-H. Rosny aîné. Édité en 1923 dans la collection « Bibliothèque de la plume de paon », de Delachaux & Niestlé, il fut réédité dans l’anthologie de Serge Lehmann « Chasseur de Chimères » (édition Omnibus) puis dans « Défricheurs d’imaginaire », une anthologie de la science-fiction suisse romande parue en 2009 sous la direction de Jean-François Thomas.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – DOC-ODT

Tritten Charles – Heidi et ses enfants

Heidi et ses enfants - Charles Tritten - Bibliothèque numérique romande - photo Lara Barr-Wells Alpage des hauts de ChandolinTritten Charles – Heidi et ses enfants : Heidi a épousé Pierre. Elle vit en famille à Dörfli avec ses trois enfants : Henry, Annette et le petit Paul. Arrive une lettre d’Amérique. Celle-ci provient de son amie de pensionnat, Jamy. Elle annonce qu’elle vient passer quelque temps en Suisse avec son fils Georges et sa fille Margareth qui, souffrante, a besoin d’un changement d’air. Vont-ils aller à l’hôtel ? Heidi et Pierre insistent et ils viennent s’installer chez eux, au village. L’été arrive et tout le monde monte sur l’Alpe pour l’été.

Survient la première guerre mondiale et l’hiver. Jamy et ses enfants restent en Suisse, par prudence… Mais Pierre est mobilisé. Femmes et enfants parcourent la Suisse : Zurich, Bâle, son zoo et les chutes du Rhin, Le Tessin, les Salines de Bex et Lausanne, où Heidi et Jamy retrouvent le pensionnat. Mais Annette tombe malade…

Si les lecteurs pourront s’émerveiller devant la splendeur des paysages des Alpes et de Suisse, les couleurs merveilleuses d’une flore inconnue aux habitants des plats pays, ils auront l’occasion aussi de retrouver, en partie du moins, la candeur de leur âme d’enfant. Quel plus beau cadeau dans notre monde d’aujourd’hui empli de bruit et de fureur ?

Charles Tritten a traduit Heidi, dans les années trente, et ajouté des suites aux deux romans originaux de Johanna Spyri: Heidi et Heidi revient.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – DOC-ODT

Develey Emmanuel – Les Égyptiens sur les Bords du Lac Léman

Develey Emmanuel - Les Égyptiens sur les Bords du Lac Léman - Bibliothèque numérique numérique romande - photo Sylvie Savary Tour du Château Saint-Maire LausanneDeveley Emmanuel – Les Égyptiens sur les Bords du Lac Léman ou Sébastien de Montfaucon, dernier évêque de Lausanne (Chronique du Commencement du 16e siècle) : Lausanne, 1526 : que viennent faire des Égyptiens au bord du Lac Léman ? Qui plus est à une époque où de plus en plus de catholiques, lassés des mœurs dissolues du clergé, se tournent vers la Réforme ? C’est à travers une histoire à rebondissements qu’on le saura ! Les protagonistes : Sébastien de Montfaucon, prince-évêque de Lausanne, davantage intéressé par ses plaisirs que par le bien de la religion, son neveu Édouard, amoureux de la belle Victorine Lullin dont le père est un réformé genevois convaincu. Ajoutez-y un pseudo-chanoine qui assassine sans scrupule, un enlèvement, des courses-poursuites, le dédale des souterrains lausannois… et le duc de Savoie qui veut sa part de pouvoir.

Des anecdotes rocambolesques qui sont prétexte à un récit historique très documenté de cette époque charnière qui voit l’entrée de la Réforme en Pays de Vaud, et l’indépendance des villes s’imposer contre le duché de Savoie. Il se terminera par la fuite, le 13 mai 1536, du dernier évêque de Lausanne, Sébastien de Montfaucon, devant les troupes bernoises.

Emmanuel Develey est né à Payerne en 1764. Après des études de mathématiques et de physique à Genève et à Paris, il revient s’établir à Lausanne, où il sera professeur de physique, mathématiques et astronomie, puis recteur. Partisan de la Révolution dès 1789, il siège au comité de réunion en janvier 1798, est membre de la Société des amis de la liberté, club aux idées avancées. Membre de sociétés savantes en France, Saxe, Russie, Develey eut une réputation de pédagogue dans toute l’Europe. Il est décédé à Lausanne en 1839 (source de la biographie : Dictionnaire historique de la Suisse).

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5Kindle-Mobipocket – HTML – DOC-ODT