Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Payró Roberto J. – La Mer d’Eau douce – El Mar dulce (tome/tomo 2)

Payró Roberto J. - La Mer d'Eau douce - El Mar dulce 2 - Bibliothèque numérique romande - Desembarco de Juan Díaz de SolísPayró Roberto J. – La Mer d’Eau douce – El Mar dulce (tome/tomo 2) : Juan Díaz de Solís fut-il un explorateur malheureux ? Le voyage avait pourtant bien commencé ! Après une agréable escale à Tenerife, ses caravelles ne rencontrèrent que les bords de la mer des Sargasses et atteignirent sans encombre la terre d’Amérique dans le golfe de Rio de Janeiro, alors terre vierge. Les explorateurs s’y ravitaillèrent  et poursuivirent leur navigation vers le Sud. Le 20 février 1516, Solís découvre alors une mer brune. Pourrait-elle être le passage recherché de tous, le passage qui communique avec l’océan Pacifique ? Mais, oh merveille, cette mer brune est une mer d’eau douce! (suite…)

Payró Roberto J. – La Mer d’Eau douce – El Mar dulce (tome/tomo 1)

Payró Roberto J. - La Mer d'Eau douce - El Mar dulce 1 - Bibliothèque numérique romande - Mx Granger Anochecer en Colonia del SacramentoPayró Roberto J. – La Mer d’Eau douce – El Mar dulce (tome/tomo 1) : Dans quelles circonstances le Rio de la Plata fut-il découvert et exploré par les Espagnols? Le traité de Tordesillas et sa fameuse ligne de démarcation semblait avoir mis un point final aux ambitions de nouvelles explorations américaines par les Espagnols. Ferdinand II le catholique, le roi d’Espagne, ne pouvait mécontenter son cousin Manuel Ier, le Portugais, jaloux de ses nouvelles possessions américaines. Ferdinand s’adresse donc à un capitaine portugais, quelque peu aventurier et alcoolique, Juan Díaz de Solís, pour monter une expédition aux buts déclarés très anodins. Mais l’establishment maritime espagnol dont la Casa de Contratación de Séville, tout comme l’ambassadeur du Portugal, voient d’un fort mauvais œil ce projet qui leur échappe et qui, pour les Portugais, violerait le traité de Tordesillas. Luttes politique, bureaucratie et hostilité larvée constitueront le cadre de ce premier tome jusqu’au départ, enfin! des trois caravelles de Juan Díaz de Solís. (suite…)