Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Clar Fanny – Les Mains enchantées

Les Mains enchantées - Fanny Clar - Bibliothèque numérique romande - photo Anne Van de Perre Sculptrice au travailClar Fanny – Les Mains enchantées – Nouveaux Contes des Métiers est un des nombreux livres pour enfants de Fanny Clar (à peu près les deux tiers de son œuvre) qui fut un manuel scolaire de lecture (9-11 ans). Dans ce recueil, Fanny Clar illustre, pour en promouvoir la pratique, plusieurs métiers d’artisans avec de jolies histoires pleines de poésie. Elle dépeint de petites gens ou des marginaux qui pratiquent leur métier avec simplicité et honnêteté ou qui réussissent malgré les obstacles, tout en n’oubliant jamais leurs origines. Un moment d’enchantement pour petits et grands.

Journaliste engagée, Fanny Clar (1875-1944) fut une féministe et une pacifiste. Elle écrivit pour Le Soir, L’Humanité, le Bonnet Rouge (revue satirique anarchiste) et La Guerre sociale. Son œuvre littéraire : des romans, de la poésie et des pièces de théâtre. Curieuse de tout elle participe au film L’Atalante de Jean Vigo (dont elle avait connu le père au Bonnet Rouge).

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5Kindle-Mobipocket – HTMLword-ODT

Giraudoux Jean – Siegfried et le Limousin

Siegfried et le Limousin - Jean Giraudoux - Bibliothèque numérique romande Giraudoux Jean – Siegfried et le Limousin : Un français peut-il être allemand ? Et un allemand, français ? Mais Siegfried von Kleist est bien Jacques Forestier et Forestier est bien Siegfried ! Recueilli amnésique après une bataille il est pris pour un soldat allemand et rééduqué comme tel. Mais si la couleur de son caleçon a changé qu’en est-il de l’homme ?  L’écrivain devenu juriste se « plagie » tant qu’en janvier 1922, un ami de Forestier s’interroge et part à Berlin. Avec l’aide du baron Zelten, il reconnaît Forestier en Siegfried  et fait tout pour lui faire retrouver la mémoire. Mais que reste-t-il de cette Allemagne qu’avait connue cet ami avant la guerre quand il était un jeune boursier ? La revanche est-elle devenue la seule motivation de ses ex-amis allemands ?

« Cette idée [d’une substitution] était si dramatique que, comme tous les grands drames, elle a été réalisée depuis par le sort. Je tiens en ce qui concerne ce sujet, à bien affirmer mon droit de priorité vis-à-vis de la Providence […] J’avais à parler de l’Allemagne, et le mégaphone lui-même n’est pas assez sonore dans ce cas ». Giraudoux cherche en effet, à démontrer à travers Siegfried, dans une période où beaucoup songent à la revanche, l’absence de raison déterminante aux haines et aux guerres entre la France et l’Allemagne , comme entre tout autre pays.

Ce roman au style imagé est plein de digressions, d’associations et de références, parfois ironique, improbable, surréaliste mais aussi profond. Couronné du prix Balzac, ce roman fit le succès de Jean Giraudoux. Adapté pour le théâtre, Siegfried, fut créé en 1928 avec Louis Jouvet. Aujourd’hui la pièce a supplanté le roman un peu tombé dans l’oubli.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5Kindle-Mobipocket – HTMLword-ODT

Giraudoux Jean – Elpénor

Elpénor - Jean Giraudoux - Bibliothèque numérique romandeGiraudoux Jean – Elpénor : « C’est alors que mourut le matelot Elpénor. Seule occasion que j’aurai de prononcer son nom, car il ne se distingua jamais, ni par sa valeur, ni par sa prudence. »*  Car, ô Elpénor, favorisé de Zeus, alors que contrefait, cagneux, bancal, de l’entrepont tu sors, titubant dans les fumées de l’herbe des Lotophages, tu n’es certes pas le premier à comprendre les subtiles ruses d’Ulysse. Lâche, hypocrite, après 18 ans, à l’eau encore tu sautes, lorsqu’aux rameurs Périmède commande de nager. Pourtant, par ta langue, si tu en avais deux, ce héro s’avouerait vaincu. Et à l’origine des malheurs de tes compagnons git toujours une de tes maladresses.

Tes deux coupes de divinité ne t’empêchent pas, embrumé de sommeil, de te jeter du haut de la citadelle de Circé. (Les fils d’Esculape, aujourd’hui de ton malheur ont fait un syndrome.) Alors aux enfers, ton ombre, toujours fidèle, vient compliquer encore la mission de cet Ulysse qui fut ton chef. Aux vœux de Circé comme à l’imprudente oraison funèbre du fils de Laërte, de Zeus tu reçois, d’une nouvelle vie, le présent. Mais n’est-ce pas pour encombrer Ulysse d’avantage et, dans l’Odyssée, le remplacer ? Et mourir encore et encore ?

Dans ces quatre textes rédigés successivement en 1908, 1912, 1919 et 1924, Elpénor, le « Charlot de l’Odyssée », va peu à peu prendre toute la place et faire glisser l’épopée vers le burlesque. Canular alors ? Oui par la distance ironique de Giraudoux face au langage savant, la versification grecque et le « gorillage » du langage épique. Mais cet antihéros, « nous conduit à nous interroger sur la validité et la légitimité des légendes épiques […]. Elpénor affirmant avec une grande force de conviction la liberté humaine malgré le sadisme des dieux, nous sortons du canular pour entrevoir une autre dimension à cette œuvre méconnue. »**  (* Homère : Odyssée, Chant X. **Tichit, Michel, L’Odyssée : lecture et intertextualité, Site Présence de la littérature – Dossier Homère, 2009) (voir aussi le site des amis de Jean Giraudoux )

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5Kindle-MobipocketHTMLword-ODT

Tristan Flora – Pérégrinations d’une paria (tome 1)

Pérégrinations d'une paria tome 1 - Flora Tristan - Bibliothèque numérique romande - Portal de Flores, anonyme, Arequipa, 1880.Tristan Flora – Pérégrinations d’une paria (tome 1) : Persécutée par son mari qui cherche à la priver de ses enfants, Flora Tristan part à bord du Mexicain pour aller rencontrer la famille de son père au Pérou. Incroyable voyage à l’époque, (1ère moitié du XIXème siècle) pour une jeune femme qui voyage seule dans un monde où la femme n’a pas plus de droits que l’enfant et risque à tout moment violences et humiliations. Un récit de voyage qui décrit non seulement la vie dans un bateau et une traversée exténuante, le passage du cap Horn, une étape au Chili avant d’accoster au Pérou, et de franchir à dos de mule l’espace désertique et montagneux qui la sépare d’Arequipa, la ville de sa famille. Elle nous dépeint ses compagnons de voyage et ses rencontres, ses relations d’amitié, les ports et villes où ils font escale et critique la position de la femme dans la société. Une vision du monde parfois un peu française, non exempte de préjugés mais toujours lucide et sans concession.

« Épopée courageuse qui dure au total un an et demi, motivée par l’espoir d’être reconnue comme héritière légale de son père, par sa famille paternelle péruvienne ; ou, peut-être, voyage de la dernière chance d’une jeune femme qui n’a plus rien à perdre, paria d’une société qui la rejette et qu’elle rejette ».

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5Kindle-Mobipocket – HTMLword-ODT

Dumas Alexandre – Urbain Grandier

Dumas Alexandre - Urbain Grandier - Bibliothèque numérique romandeDumas Alexandre – Urbain Grandier (Les Crimes Célèbres) : Orateur doué et intelligent, Urbain Grandier a obtenu bien jeune sa cure de Saint-Pierre au marché de Loudun. Ce jeune abbé brillant est la coqueluche des jeunes femmes de la ville. Il aura vite des ennemis, beaucoup d’ennemis, que ses grands airs et son orgueil ne ménagent pas. C’est alors que des possessions sataniques se manifestent parmi les sœurs ursulines de Loudun. Urbain serait-il un sorcier ?

Urbain Grandier appartient à cette série des Crimes célèbres où Dumas a accompli un énorme travail de recherche documentaire. Il nous décrit le destin d’un jeune ambitieux un peu trop intelligent dans une petite ville de province : ça ne peut que mal finir… Mais cette histoire reste magnifiquement écrite : Dumas nous donne une description des événements presque détachée mais où perce l’émotion, et une fois encore le sang giclera… en attendant les flammes du bûcher. Pas très différent, quoiqu’un peu moins sanglant, de ce qui se passe au XXIe siècle…

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Zurcher Frédéric et Margollé Élie Philippe – Les Naufrages célèbres

Zurcher Frédéric et Margollé Élie - Les Naufrages célèbres - Bibliothèque numérique romandeZurcher Frédéric et Margollé Élie Philippe – Les Naufrages célèbres : De la Grèce de Xerxès au 5ème siècle av. J.-C. à l’Australie du 19ème siècle, en passant par la Méditerranée, la mer Noire, le golfe du Mexique et les pôles, ces récits constituent un voyage passionnant à travers les siècles sur toutes les mers du globe.

Galions, voiliers, frégates, corvettes et trois mâts affrontaient des mers en furie, parfois pendant plusieurs mois, avec à leur bord des hommes et des femmes qui faisaient preuve d’un courage immense. Il y eut aussi les innombrables combats navals et autant de naufrages de vaisseaux chargés de richesse. Les incendies à bord étaient fréquents, même dans les ports, avec des conséquences dramatiques car parmi les équipages ou les passagers, tous ne savaient pas nager. On connaît, bien sûr, le radeau de La Méduse et l’Invincible Armada, mais on découvre aussi des récits passionnants de rescapés ayant survécu en mer sans rien manger ni boire durant des jours, avant de s’échouer sur les îles Kerguelen où ils vivront tels des Robinson Crusoë.

Frédéric Zurcher (1816-1890) fut un officier de marine français et auteur d’ouvrages de vulgarisation scientifique. Avec Elie Philippe Margollé (1816-1884) ils publièrent une quinzaine d’ouvrages sur les volcans, les tempêtes, les météores, les glaciers et le monde sous-marin.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT