Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Crevel René – La Mort difficile

Crevel, René - La Mort difficile - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Pierre tombale Oude Kerk AmsterdamCrevel René – La Mort difficile : Pierre Dumont est aimé par Diane Blok. Chez les Dumont, la folie guette: le père de Pierre, un ancien colonel, est dans un asile où il écrit chaque jour une lettre à la Marquise de Pompadour. Chez les Blok, «on se suicide beaucoup»: le père de Diane s’est ôté la vie lors d’une soirée mondaine. Diane souhaiterait mener une vie bourgeoise et conventionnelle. Pierre, l’écorché vif, le ricaneur anti-conformiste et désabusé, se plaît à railler ces «médiocrités paisibles». Il vit une passion dévorante pour Arthur Bruggle, un pianiste venu d’Amérique comme laveur de vaisselle. Cet amour pour son «frère de lumière», vers qui tendront tous les (im)possibles, le mènera au désespoir puis à la mort. (suite…)

Sand George – Tamaris

Sand George - Tamaris - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells côte varoise vue du maquisSand George – Tamaris : Un jeune médecin auvergnat découvre, à La Seyne près de Toulon, la corniche de Tamaris où il a reçu en héritage un terrain avec une bastide. Il se lie d’amitié avec La Florade un jeune provençal, officier de marine, puis rencontre une voisine, jeune veuve avec un enfant à la santé fragile. Il tombe peu à peu amoureux de cette femme si fière, si discrète et si belle … de même que son ami. La rivalité amoureuse entre ces deux hommes si différents – le médecin timide qui cache ses sentiments à l’égard d’une femme dont il ne se sent pas digne et le jeune marin, séducteur, mais qui ne s’attache jamais – se développe, dans un paysage méditerranéen superbement décrit par George Sand, en une intrigue palpitante peuplée de personnages attachants et hauts en couleur.

(suite…)

Robida Albert – Le Voyage de M. Dumollet

Robida Albert - Le Voyage de M. Dumollet - Bibliothèque numérique romande - illustration A. RobidaRobida Albert – Le Voyage de M. Dumollet  (édition illustrée) : Narcisse Dumollet doit rejoindre sa fiancée Estelle à Saint-Malo pour aller se marier. Mais, un voyage plus loin que le sauvage bois de Boulogne, ou le village de Montmartre ! Dumollet ne se sent pas fait pour les voyages… Et les diligences ! on parle d’accidents, de renversements et de blessés. Alors, il prendra un âne… N’est pas plus tranquille ? Oui, lorsque l’on ne s’appelle pas Dumollet, héros malgré lui d’une chansonnette qu’il entend partout… Tout ira de travers et, d’aventures improbables en engagements farfelus, il arrivera bien changé à Saint-Malo. Les illustrations hilarantes de Robida se conjuguent à la perfection à ces aventures déjantées. (suite…)

Sue Eugène – L’Avarice (Les sept Péchés capitaux)

Sue Eugène - L'Avarice (Les sept Péchés capitaux) - Hieronimus Bosch La Mort de l'AvareSue Eugène – L’Avarice (Les sept Péchés capitaux) : Dans ce roman, Eugène Sue fait presque une vertu de l’avarice. Monsieur Richard (!) est un avare. Il élève son fils Louis en l’habituant à une vie simple. Louis est amoureux de Mariette, une jeune ouvrière qui vit seule avec sa tante infirme. À la mort accidentelle de Monsieur Richard, Louis hérite d’une fortune considérable. Il décide de s’en servir pour faire le bien autour de lui. (suite…)

Crevel René – Êtes-vous fous ?

Crevel, René - Êtes-vous fous ? - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-Wells photo Sylvie S.Crevel René – Êtes-vous fous ? Parce qu’il ne  comprend plus rien, il s’en va chez la voyante. Madame Rosalba le baptise Vagualame et lui prédit mariage avec une rouquine dont il aura un enfant bleu qui vivra trois minutes. Par contre, elle n’apprécie pas Yolande que rencontre Vagualame, blanche femme de glace, ni morte ni vivante, qui ne quitte jamais son fakir, son taureau d’appartement et son rat de cinquante kilos. Mais en février, l’oiseau de feu, qu’on l’appelle poumon, pleurésie ou fleur de sang, envoie Vagualame en Suisse sur une montagne froide, dans un «rucher à malade» avec son «balcon-alvéole» où, forcé au repos, il se voit mourir d’ennui. (suite…)

Uzanne Constant et Robida Albert – La Fin des Livres Contes pour les Bibliophiles

Uzanne Constant et Robida Albert - La Fin des Livres Contes pour les Bibliophiles - Bibliothèque numérique romande - Albert Robida illustration de première pageUzanne Constant et Robida Albert – La Fin des Livres Contes pour les Bibliophiles : Deux écrivains échafaudent «un Recueil de Contes de tous les temps et de tous les pays, dont les thèmes divers nous mettaient en chasse d’étrangetés.» De ces onze Contes pour les Bibliophiles, La Fin des Livres est une des plus réussies de ces histoires d’anticipation d’autrefois que nous lisons encore avec plaisir malgré leurs prédictions souvent si dépassées. Le narrateur prévoit la fin de l’édition imprimée et imagine ce qui pourrait la remplacer. Comptant sur l’humaine loi du moindre effort, il prévoit que la communication écrite sera remplacée par le son et l’image, ce que nous vivons aujourd’hui sous le règne de la radio et de la télévision. (suite…)