Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Molière – Les Femmes Savantes

Molière - Les Femmes Savantes - Bibliothèque numérique romande - Pierre Brissart Frontispice édidition 1682Molière – Les Femmes Savantes : Dans cette comédie de Molière (cinq actes en vers, créée le 11 mars 1672), «Philaminte, Bélise (sa belle-sœur) et Armande (fille aînée de Philaminte) sont sous l’emprise d’un faux savant, Trissotin, qui les subjugue de ses poèmes et savoirs pédants mais s’intéresse plus à l’argent de la famille qu’à l’érudition des trois femmes.» (Wikipédia) (suite…)

Sue Eugène – La Famille Jouffroy (tome 2)

Sue Eugène – La Famille Jouffroy 2 - Bibliothèque numérique romande - d’Alexandre Ferdinandus (François Avenet) illustration de l'édition Jules RouffSue Eugène – La Famille Jouffroy (tome 2) : Aurélie apprend du duc de Manzanares que le prince Maximilien va épouser la princesse Wilhemine et qu’elle, Aurélia, est vivement invitée à voyager au loin, en Italie par exemple, accompagnée du duc. Mais, sur la route, le bandit Angelo est recueilli par le duc …  Quelques années plus tard, Fortuné, qui a épousé Marianne, offre à Michel une association pour qu’il puisse épouser la jeune ouvrière qu’il aime. Mais celui-ci ne peut manquer d’apprendre un jour qui est sa mère… Comment réagira-t-il ? Et que va devenir Aurélie ?… (suite…)

La Harpe Jean-François de – Éloge de Racine

La Harpe Jean-François de - Éloge de Racine - Anonyme Portrait de Jean François de La HarpeLa Harpe Jean-François de – Éloge de Racine  : «L’éloge d’un grand homme est presque toujours un combat contre les préjugés; mais si jamais cette vérité fut incontestable, c’est surtout à l’égard de Racine. Il ne fut pas apprécié par son siècle, et il n’y a pas longtemps qu’il l’est par le nôtre. Il eut beaucoup d’ennemis pendant sa vie ; il en a encore après sa mort.[…] C’est une admiration vraie et sentie qui m’amène après tant d’autres, non pas aux pieds de ta statue (car tu n’en as pas encore), mais sur ta tombe où j’ose apporter à tes cendres des hommages qu’une autre main peut‐être devrait te présenter.» (suite…)

Gide André – Ainsi soit-il ou Les Jeux sont faits

Gide André - Ainsi soit-il ou Les Jeux sont faits - Bibliothèque numérique romande - anonyme André Gide Prix nobelGide André – Ainsi soit-il ou Les Jeux sont faits : En juillet 1950, André Gide commence le dernier cahier de son Journal. Malade despotique entouré de ses fidèles, il s’achemine vers une mort calme, dénuée d’angoisse et sans le sursaut religieux qu’espéraient certains. Dans ces pages où il écrit « n’importe comment et n’aspire qu’au naturel », il livre une sorte de « testament », à la fois lucide sur des erreurs du passé et sur la futilité des choses, y compris son œuvre. (suite…)

Loti Pierre – Le Désert

Loti Pierre - Le Désert - Bibliothèque numérique romande - Anne van de Perre Ladakh VIILoti Pierre – Le Désert : L’Arabie pétrée. Une caravane parcourant le désert du Sinaï durant plus d’un mois. La nature, difficile, aride, foisonne de couleurs subtiles, au gré des lumières changeantes, de l’aube à la nuit. Les nuances des granits font une toile gigantesque dans la magie silencieuse du désert.  Les animaux, chameaux, dromadaires et bêtes sauvages, en survie dans ce monde inhospitalier, partagent la vie ascétique des hommes. (suite…)

Molière – L’École des femmes

Molière - L'École des femmes - Bibliothèque numérique romande LABEX OBVIL - François Chauveau Frontispice de l'édition originaleMolière – L’École des femmes : «Arnolphe, qui vient de changer son nom en celui, plus aristocratique, de «M. de La Souche», est un homme d’âge mûr qui aimerait jouir du bonheur conjugal ; mais il est hanté par la crainte d’être trompé par une femme. Aussi a-t-il décidé d’épouser sa pupille Agnès, élevée dans l’ignorance, recluse dans un couvent.» (Wikipédia) Mais Horace, le fils d’un de ses amis est amoureux d’Agnès… (éd. part. LABEX/OBVIL Sorbonne) (suite…)