Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Soulié Frédéric – Le Comte de Foix

Soulié Frédéric - Le Comte de Foix - Bibliothèque numérique romande - Édouard Jean-Marie Hostein détail de Ville de FoixSoulié Frédéric – Le Comte de Foix : Deux ans après l’entrée de Simon de Montfort dans Toulouse, autour de 1217, sa domination sur le Midi n’est pas encore entièrement assurée. En prêchant la croisade contre les Albigeois (1209-1229), le pape Innocent III avait promis à tous ceux qui s’y engageraient les mêmes indulgences qu’aux croisés de terre sainte. Voyant dans cette expédition peu lointaine un moyen avantageux de gagner leur salut, les barons français avaient été nombreux à répondre à l’appel. Mais au fil du temps, avec la guerre qui s’éternise et les alliances qui se font et défont au gré d’influences tant locales qu’internationales, ils ont hâte de rentrer chez eux, forçant Montfort à renouveler constamment ses troupes.

(suite…)

Soulié Frédéric – Le Comte de Toulouse (deuxième partie)

Soulié Frédéric - Le Comte de Toulouse 2 - Bibliothèque numérique romande - Alphonse-Marie-Adolphe de Neuveville Décès de Simon de Montfort au siège de ToulouseSoulié Frédéric – Le Comte de Toulouse (deuxième partie) : Albert a juré de se venger et emploie à cet effet tous les subterfuges mis à sa disposition par sa colossale fortune. Après avoir adroitement simulé sa mort et ses funérailles, il est réapparu sous les traits de l’énigmatique Laurent de Turin et s’est insinué peu à peu dans le cercle rapproché de Simon de Montfort, feignant de soutenir ses intérêts pour mieux ronger son pouvoir de l’intérieur. Mais ce double jeu va s’avérer dangereux. Albert saura-t-il mettre sa vengeance au service des Occitans ou, pris à son propre piège, deviendra-t-il traître à sa patrie? (suite…)

Soulié Frédéric – Le Comte de Toulouse (première partie)

Soulié Frédéric - Le Comte de Toulouse 1 - Bibliothèque numérique romande - chromolithographie de Charles Mercereau Toulouse - Cloître du Musée et Clocher des AugustinsSoulié Frédéric – Le Comte de Toulouse (première partie) : Le chevalier Albert de Saissac, est le fils d’un seigneur cathare. De retour de terre sainte après huit années d’absence durant lesquelles il a aussi connu la prison et s’est en outre mystérieusement enrichi, Albert ignore encore tout des atrocités commises par les croisés français contre les hérétiques. Le pays qu’il découvre en débarquant sur les côtes de Provence n’est plus qu’une plaie ouverte, une terre mise à feu et à sang: les campagnes sont dévastées, les villes détruites, les habitants martyrisés. Du château de Saissac, entièrement rasé, il ne reste qu’un amoncellement de pierres d’où surgit un unique rescapé au visage sauvagement mutilé. Il s’agit de son propre père, Bertrand de Saissac, ancien tuteur du comte de Béziers, veillant sur le cadavre de sa fille profanée par les hommes de Montfort. À ce spectacle insoutenable, Albert jure de se venger et va employer à cet effet tous les subterfuges mis à sa disposition par sa colossale fortune. Après avoir adroitement simulé sa mort et ses funérailles, il réapparaît sous les traits de l’énigmatique Laurent de Turin… (suite…)

Varlet Théo – Le Démon dans l’Âme

Varlet Théo - Le Démon dans l'Âme - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Paysage du haut HéraultVarlet Théo – Le Démon dans l’Âme : Au début de l’année 1914, un jeune couple amoureux, Étienne et Ida Serval, vit dans le sud de la France un bonheur facile avec un groupe d’amis un peu marginaux. Quand survient la première guerre mondiale, Étienne, en raison de sa nationalité belge, échappe à la mobilisation. Lui et Ida pensent pouvoir poursuivre leur vie retirée et simple. Mais ils s’enferment dans leur bonheur privilégié en se coupant petit à petit de tous leurs amis et des habitants du village. Et leur relation, si fusionnelle, va se dégradant… Étienne, obnubilé par son écriture et la création d’une compagne à son image, ne voit pas Ida dépérir, d’abord à cause du décès de sa mère, puis par ennui et isolement. La santé mentale d’Ida ne résiste pas. Des hallucinations et des délires la laissent dans une passivité insupportable à Étienne. Il entreprend tout ce qui est en son pouvoir pour l’entourer et la faire soigner. Mais il ne supporte bientôt plus cette épouse qui n’est plus que l’ombre d’elle-même et qu’il surnomme d’ailleurs « la Morte ». Le démon quittera finalement progressivement, de lui-même, l’âme d’Ida, laissant marqués les deux protagonistes, bien loin de leur insouciance et de leur joie de vivre initiales. Quand l’armistice arrive, le pays est dévasté… et la vie du couple aussi.

Les deux entités, la guerre et le couple, sont traités en parallèle tout au long du roman : « Le Démon de l’âme » déchire le pays, met à mal la raison d’Ida et bouscule l’égoïsme d’Étienne.

Théo Varlet, pseudonyme de Duodat Serval, a publié plusieurs romans de science-fiction, mais « Je me trompais. Je croyais au progrès, à la civilisation… Des rêves ! Il n’y a pas de progrès. La bête humaine est toujours pareille. C’est la loi fatale : les peuples doivent s’entre-dévorer, au lieu de s’unir pour l’œuvre commune. » D’après J.-H. Rosny aîné, Théo Varlet est « un visionnaire, un coureur d’univers, et de toutes manières, un des plus beaux talents de sa génération ».

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Soulié Frédéric – Le Vicomte de Béziers (tome 2)

Soulié Frédéric - Le Vicomte de Béziers 2 - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Rivage en direction de MaguelonneSoulié Frédéric – Le Vicomte de Béziers (tome 2) : L’assemblée des chevaliers convoquée à Montpellier par Roger, le vicomte de Béziers est compromise par les manœuvres du clergé. Déconsidéré, le vicomte perd bien des alliés et bien des vassaux. La croisade commence par Béziers. Elle y sera sanglante. Réfugié derrière les murailles de Carcassonne, Roger tient en échec Simon de Montfort et les croisés qui ne sont liés par leurs vœux que pour une période déterminée. Le découragement les gagne alors que  les chefs de la croisade  refusent la médiation proposée par Pierre d’Aragon. Ultime solution, ils tentent la trahison. Les assiégés renoncent alors à la lutte et leur échappent par un incroyable subterfuge. Heureusement Roger a gardé bien des amis. Foë, Catherine, et  Agnès se sont réconciliées et ces dernières se sont lancées dans une aventureuse expédition  pour le sauver.  Et ses fidèles, menés par Buat, organisent un coup de main. Leur ruse réussit mais Roger a-t-il éclairci toutes les incompréhensions qui se sont accumulées avec ses proches ?

Ce second tome du Vicomte de Béziers poursuit la fresque historique sur la croisade albigeoise que Frédéric Soulié évoque également dans « Le Comte de Toulouse ».

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Soulié Frédéric – Le Vicomte de Béziers (tome 1)

Soulié Frédéric - Le Vicomte de Béziers 1 - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Béziers depuis FoncérannesSoulié Frédéric – Le Vicomte de Béziers (tome 1) : Au début du 13e siècle, dans ce qui est aujourd’hui l’Occitanie, va fondre la Croisade contre les Albigeois. Trois seigneurs suzerains s’affrontent : Roger, le vicomte de Béziers et seigneur de Carcassonne, Pierre, le roi d’Aragon et comte de Montpellier, et enfin le Comte de Toulouse. Ces derniers ont conclu une entente secrète avec les éléments les plus radicaux du clergé, tel le moine Dominique ainsi qu’avec Mison, le nouveau nonce du Pape Innocent III, pour dépouiller Roger de ses terres et se les approprier dans le contexte de la croisade que prêche Innocent III. Le prétexte ?  Roger protège les hérétiques sur ses terres. C’est que la réforme progresse alors que le clergé semble se préoccuper uniquement de richesses matérielles. Couvents et évêques ont racheté les droits de justice des seigneurs lorsqu’ils étaient aux Croisade ou à la faveur de leurs difficultés pécuniaires. Et il ne fait pas bon, sous les tribunaux ecclésiastiques d’être accusé d’hérésie. Roger, qui ne voit pas tout de suite le piège tendu, comprendra peu à peu l’étendue de la machination en se rendant à Montpellier pour les huit jours de la « foire libre ». Mais il rencontre sur les routes bandits et ennemis… Pourra-t-il avertir l’assemblée des seigneurs du danger qui attend la région ?

Ce premier tome du Vicomte de Béziers est le début d’une fresque historique sur la croisade albigeoise que Frédéric Soulié évoque également dans « Le Comte de Toulouse ». « Nous ne l’avons pas imaginé, écrit Frédéric Soulié, et nous n’en aurions eu garde. En effet, l’histoire, bien lue, est un si sublime spectacle, que nous avons trop de conscience pour vouloir la plâtrer des sornettes de notre imagination. Ce que nous tentons c’est d’amasser dans ce livre, comme dans une représentation à bénéfice, les bons acteurs et les belles scènes. Et puis, s’il faut tout dire, cette histoire est celle du pays de l’auteur, et il se garderait bien d’en effacer ou d’en changer un trait, comme il se croirait sacrilège de toucher à un portrait de famille ; car, c’est un si doux plaisir de raconter en prononçant des mots d’enfance, d’écrire Toulouse, Montpellier, Foix, Carcassonne, où on a vécu. »

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT