Littérature anglo-saxonne

Dickens Charles – La petite Dorrit (livre 2)

Dickens Charles – La petite Dorrit (livre 2) – traduction de William L. Hugues : Les acteurs du premier tome se retrouvent dans de nouvelles circonstances et certains petits secrets qui restaient en suspens sont dévoilés. L’auteur nous montre l’influence des revers de fortune sur les comportements des individus, leur façon d’appréhender leur nouvelle vie, le soutien ou le revirement de leurs connaissances selon le milieu social ou la considération dont ils jouissaient.

Dickens Charles – La petite Dorrit (livre 1)

Dickens Charles – La petite Dorrit (livre 1) – traduction de William L. Hugues : Un homme revient de Chine où il tenait une succursale commerciale avec son père qui vient de décéder et qui, lui semble-t-il, n’a pu lui confier un secret. Chez sa mère à Londres, il remarque une frêle jeune couturière qui travaille à la journée. Il va alors s’ingénier à découvrir l’histoire de cette jeune femme dévouée à sa famille.

Conrad Joseph – La Flèche d’or

Conrad Joseph - La Flèche d'or - Bibliothèque numérique romande - Carl Fabergé Aiguille avec perles et diamants vers 1890 2Conrad Joseph – La Flèche d’or : 1874. À Marseille, « Monsieur George » – ou le jeune Joseph Conrad – a tout juste 17 ans. Il admire Mills qui lui fait rencontrer doña Rita, une égérie du mouvement carliste espagnol. Profondément séduisante, elle fait l’admiration de tous les hommes. Entraîné par Mills mais surtout par goût de l’aventure et de la mer, il entreprend, avec son ami Dominique, de livrer en contrebande des armes en Espagne. Et doña Rita le fascine…

Paradoxalement, l’intrigue se trouve plus dans la psychologies des rapports entre les personnages que dans l’action alors que «L’écriture en elle même est d’une beauté éblouissante, avec des tournures de phrases au pouvoir de suggestion d’une intensité flamboyante, semblable en ce sens à ce qui se rencontre chez Fitzgerald, qui admirait d’ailleurs beaucoup Conrad. » (Gustave, 29.04.2014, Babelio).

Fin 1874. À dix-sept ans, pour devenir marin, il [Joseph Conrad] arrive de Pologne à Marseille, qui sera son port d’attache jusqu’à avril 1878. Conrad n’a pas tenu de journal et a détruit toutes ses notes, et ses récits qui ont pour cadre la côte méditerranéenne mêlent trop fiction et réalité. Seul lieu de résidence identifié: la pension de famille de Thérèse Chodzko, 9 boulevard des Îles d’Or à Hyères, qui l’accueille à son arrivée à Marseille. […] De là, Conrad embarque pour les Antilles. […] L’armateur, M. Delestang, a des amitiés royalistes, et Conrad livre des fusils à quelques révolutionnaires en Colombie. De retour à Marseille, il continue dans la contrebande d’armes, pour un prétendant au trône d’Espagne. Ces activités le mènent à croiser une jolie dame espagnole, pour qui il va jusqu’au duel… ce qui accélère son départ de Marseille et le presse à s’enrôler dans la marine anglaise en 1878. Deux romans encadrent ses années marseillaises: La flèche d’or, roman de la jeunesse, et Le frère-de-la-côte, récit d’une dernière mission dans la presqu’île de Giens. […] La flèche d’or rend compte assez fidèlement de ses aventures des années 1874-1878. Les lieux du roman se reconnaissent, légèrement modifiés.» (Joseph CONRAD à Marseille, Hyères, Montpellier…, Terre des écrivains.com, 14.08.2003

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT

H. S. Merriman – L’Île passionnée

H. S. Merriman – L’Île passionnée : Olmeta-di-Tuda, petit village haut perché du nord de la Corse : un homme est étendu au milieu de la place, mort. Le chef de son clan, Mattei Perruca, mourra peu de temps après. Dans le village, vendettas et rancœurs familiales ancestrales sont présentes. Les propriétés des Vasselot et des Perruca, deux familles et deux clans rivaux, se font face. À Paris, Denise Lange apprend qu’elle est l’héritière de la propriété des Perruca.

Braddon Mary Elizabeth – Un Fruit de la Mer Morte (tome 2)

Braddon Mary Elizabeth - Un Fruit de la Mer Morte 1 - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Paysage anglais 2Braddon Mary Elizabeth – Un Fruit de la Mer Morte (tome 1) : Eugène Thorburn, un jeune Anglais de 23 ans, se rêve poète, mais il est pauvre et doit gagner son pain. Élevé seul par sa mère, il ignore tout de son père. À la mort de sa mère, il retrouve des lettres d’amour de celui qui l’aurait séduite, puis, une fois enceinte, abandonnée. Eugène part à sa recherche pour venger sa mère. Engagé comme secrétaire particulier d’un savant qui vit à Greenlands, au fond de la campagne anglaise, il tombe amoureux de sa fille.

Braddon Mary Elizabeth – Un Fruit de la Mer Morte (tome 1)

Braddon Mary Elizabeth - Un Fruit de la Mer Morte 1 - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Paysage anglais 2Braddon Mary Elizabeth – Un Fruit de la Mer Morte (tome 1) : Eugène Thorburn, un jeune Anglais de 23 ans, se rêve poète, mais il est pauvre et doit gagner son pain. Élevé seul par sa mère, il ignore tout de son père. À la mort de sa mère, il retrouve des lettres d’amour de celui qui l’aurait séduite, puis, une fois enceinte, abandonnée. Eugène part à sa recherche pour venger sa mère. Engagé comme secrétaire particulier d’un savant qui vit à Greenlands, au fond de la campagne anglaise, il tombe amoureux de sa fille. …

Conrad Joseph – Des Souvenirs

Conrad Joseph - Des Souvenirs - Bibliothèque numérique romande - Posterr Immeuble résidentiel de la rue Joseph Conrad à Berdychiv (Ukraine) (licence CC Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International)Conrad Joseph – Des Souvenirs : Ce texte n’est pas à proprement une autobiographie, en ce sens qu’il n’y a pas là de structure temporelle. On avance plutôt, à la suite de l’auteur, d’un souvenir à l’autre, d’une association d’idée à l’autre. C’est un texte de liens, des liens entre les grands espaces polonais et ukrainiens, terres de l’enfance. Ses parents étaient des propriétaires terriens, des patriotes, exilés en Russie. Sa mère meurt alors qu’il est encore jeune, il est ensuite accueilli par son oncle. …

Footner Hubert – La Vallée scellée

Footner Hubert - La Vallée scellée - Bibliothèque numérique romande - Yves Bartholomé Rivière en Colombie britanniqueFootner Hubert – La Vallée scellée : 1874. Ralph Cowdray est un jeune médecin qui s’est installé à Fort-Edward, en Colombie-Britannique. Fort-Edward n’est encore qu’un groupe de grossières cabanes et, si Ralph a décidé de s’y installer, c’est qu’il recherche l’aventure dans l’endroit le plus éloigné qu’il ait pu trouver. Malheureusement, au lieu d’une vie romanesque, ce qu’il y trouve c’est surtout une vie sans saveur dans un hameau misérable, bien éloignée de ses rêves. Du moins jusqu’à l’arrivée de Nahnya, jeune Indienne métissée, qui lui demande de soigner sa mère qui s’est cassé le bras.

Le détail c’est que pour rejoindre sa mère il faudra faire une longue route sur terre et sur rivières et qui le tiendra éloigné de son cabinet pour au moins trois semaines. Ralph finit par accepter mais s’étonne des mystères qui entourent ce voyage. Nahnya est peu loquace sur l’endroit qu’ils vont rejoindre. Que découvrira Ralph au bout du chemin ? Une chose est certaine, il trouvera l’aventure recherchée. Un récit très bien mené qui réservera quelques surprises au lecteur, et qui aborde également le thème des relations entre blancs et Indiens dans le Grand Nord américain.

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT

Browne K. R. G. – Pour deux Yeux

Browne K. R. G. – Pour deux Yeux  – traduction de Michel Epuy: Un agent de change en vacances achète une voiture d’occasion dans l’intention de faire le tour de la Grande-Bretagne. Une belle jeune femme, rencontrée dans un petit village côtier, va le faire changer d’avis. Alors, les aventures mouvementées et quiproquos s’enchaînent avec une course poursuite à travers la campagne pour retrouver un tableau volé.

Scott Mansfield – Le Cercle noir

Scott Mansfield - Le Cercle noir - Bibliothèque numériqe romande - Maquette Elena BartholoméScott Mansfield – Le Cercle noir (traduction Michel Epuy) : Emprisonné, Dick Thornton reçoit dans sa cellule des boulettes de papier avec un plan d’évasion. Quel est donc cet ami inconnu qui lui fait parvenir ces communications ? Thornton n’en a aucune idée. Mais pourquoi ne pas essayer de profiter de l’aubaine ? …