Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Constant Benjamin – Quelques réflexions sur la tragédie de Wallstein et sur le théâtre allemand

Constant Benjamin - Quelques réflexions sur la tragédie de Wallstein et sur le théâtre allemand - Friedrich Pecht Der Kapuziner aus Friedrich Schillers Wallenstein Constant Benjamin – Quelques réflexions sur la tragédie de Wallstein et sur le théâtre allemand : «En concevant le projet de faire connaître au public français cet ouvrage de Schiller, j’ai senti qu’il fallait réunir en une seule les trois pièces de l’original. Cette entreprise offrait beaucoup de difficultés ; une traduction, ou même une imitation exacte était impossible. Il aurait fallu resserrer en deux mille vers, à peu près, ce que l’auteur allemand a exprimé en neuf mille. Or, l’exemple de tous ceux qui ont voulu traduire en alexandrins des poètes étrangers, prouve que ce genre de vers nécessite des circonlocutions continuelles. J’aurais donc eu à lutter, dans une traduction, contre un premier obstacle, et j’en aurais rencontré un second dans le sujet en lui-même. Tout ce qui se rapporte à la guerre de trente ans, dont le théâtre a été en Allemagne, est national pour les Allemands, et, comme tel, est connu de tout le monde. (suite…)

Braddon Mary Elizabeth – La Trace du Serpent (tome 1)

Braddon Mary Elizabeth - La Trace du Serpent 1 - Bibliothèque numérique romande - Daderot Serpent fossile (Eoserpentes) Braddon Mary Elizabeth – La Trace du Serpent (tome 1) : Peut-on faire confiance à Jabez North, maître d’études à l’académie du docteur Tappenden et enfant trouvé? Or c’est Richard Marwood qui revient chez sa mère après des années d’absence qui se voit accusé de l’assassinat de son oncle et du vol de sa bourse… Cependant, des morts sillonnent le parcours de North… La Trace du Serpent est, sans doute, un des premiers romans du genre policier et son auteure probablement «la première femme à avoir institué un détective comme personnage central [dans ce] roman.» (Claude Mesplède (dir.), Dictionnaire des littératures policières, Nantes, Joseph K, coll. «Temps noir», 2007, vol. 1, p. 286.) (suite…)

Molière – Le Festin de Pierre

Molière - Le Festin de Pierre - Bibliothèque numérique romande - P. Brissart frontispice de l'édition 1682Molière – Le Festin de Pierre : Le Festin de Pierre est une comédie de Molière en cinq actes et en prose dont la « Troupe de Monsieur frère unique du roi » donna quinze représentations triomphales en février et mars 1665 sur le théâtre de la grande salle du Palais-Royal à Paris. Annoncée et donnée avec pour sous-titre L’Athée foudroyé, elle était la troisième adaptation française de la légende de Don Juan Tenorio, Elle donne à suivre les trente-six dernières heures de la vie du jeune dom Juan Tenorio, « esprit fort » et grand amateur de femmes, flanqué tout au long des cinq actes de Sganarelle, valet couard, glouton et friand de disputes intellectuelles. Provocateur impénitent, dom Juan n’échappera pas à la vengeance du Ciel, qui le châtiera par le bras d’une statue de pierre. (Wikipédia.) (suite…)

Courteline Georges & Lévy Jules – Le Commissaire est bon enfant

Courteline George & Lévy Jules - Le Commissaire est bon Enfant - Bibliothèque numérique romande - photo de l'édition de référence Cautin et BergerCourteline Georges & Lévy Jules – Le Commissaire est bon enfant : Le Commissaire est bon enfant et il se demande pourquoi tous ces gens viennent le solliciter avec des demandes inutiles… Inutiles car il a bien l’intention, lui, de ne pas y donner suite. Mais même un commissaire bon enfant ne saurait tout prévoir… (suite…)

Ramuz C. F. – Nouvelles II

Ramuz C. F. Nouvelles II - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Le lLac Léman en hiverRamuz C. F. – Nouvelles II (Nouvelles et morceaux, Forains, Portes du lac, Les Servants et autres nouvelles, Nouvelles) : Ramuz peint ici une vaste fresque de montagnes et de vallées, de torrents impétueux et de fleuve tranquille, de roches abruptes et de forêts sombres, sur laquelle se détachent des destins individuels. Loin d’une idéalisation niaise du «retour à l’alpage», il décrit la dureté et l’âpreté d’une vie souvent précaire, le dur labeur des champs («Le domestique de campagne»), la nature omniprésente et souvent menaçante («L’homme perdu dans le brouillard», «L’enfant tombé»), la rudesse des hommes entre eux (« Querelle entre les gens d’Audeyres et ceux de Randogne d’En-haut», «La foire»), leur cruauté envers les animaux («Mousse», «Le cheval du sceautier»), le lien conflictuel avec la religion (« Berthollet ») et le châtiment divin expiant les erreurs du passé (« La mort du grand Favre», «L’homme et les trois fantômes», «La punition par le feu»). (suite…)

Sand George – La Marquise – Garnier

Sand George - La Marquise - Garnier - Bibliothèque numérique romande - Franck Bernard Dicksee La scène du balcon de Roméo et Juliette Sand George – La Marquise – Garnier : Deux histoires d’amour et de désir qui disent les difficultés surgissant entre les hommes et les femmes. La Marquise, mariée à seize ans à un barbon méprisant, est dégoûtée des hommes. Elle découvre au théâtre un comédien qu’elle admire et se meurt d’amour pour lui. Déguisée en étudiant ou dans sa loge, elle assiste à tout son répertoire. Lui ne semble pas indifférent. Pourront-ils se rencontrer? Garnier, frais émoulu de sa province est maladroit… mais maladroit! Déconsidéré devant la femme qu’il aime, que faudra-t-il pour qu’elle daigne le voir? (suite…)