Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Vance Louis Joseph – Le Loup solitaire

Vance Louis Joseph - Le Loup solitaire - Bibliothèque numériqeu romande - Camille Pissarro Le Boulevard Montmartre de nuitVance Louis Joseph – Le Loup solitaire (Les Aventures du Loup Solitaire volume 1) : Qui donc est Marcel, devenu Michael mais surtout « Le Loup solitaire » ? Un homme brillant, un caméléon prompt à changer de peau, de lieu, aussi souple qu’un félin, discret, efficace et ne laissant rien au hasard. On pense immédiatement à Arsène Lupin et on se délecte de ses prouesses pas toujours très légales mais si palpitantes. C’est alors la Meute, un puissant syndicat de malfaiteurs s’intéresse à lui … Une empoignade sans pitié et sans concession s’engage. Y aura-il un vainqueur ? On le suit avec régal dans ce qui est à la fois une traque et un jeu du chat et de la souris ; jusqu’au bout il semble gagner, puis perdre ou… et on se laisse charmer avec lui par celle qui finalement gagnera tout, la seule qui ouvrira le cœur de Michael Lanyard et le transformera pour son plus grand bonheur. Malin comme un singe dit-on, voilà bien un raccourci qui sied à ce personnage. Et pour maintenir le suspense, l’ultime instant sera l’unique occasion pour lui d’être surpris et nous, de le voir ainsi pris à son propre jeu !

(suite…)

Bove Emmanuel – Mes Amis

Bove Emmanuel - Mes Amis - Bibliothèque numérique romande - Félix Vallotton Scène de rueBove Emmanuel – Mes Amis : « Mon imagination crée des amis parfaits pour l’avenir, mais, en attendant, je me contente de n’importe qui. »

Premier roman d’Emmanuel Bove (1898-1945) et premier succès, en 1924. Grâce à Colette, qui, la première, reconnaîtra son talent. La force de ce récit réside dans son style dépouillé – des phrases courtes, limpides, apparemment anodines et dénuées d’émotion, mais en fait très percutantes, et à l’humour noir débarrassé de toute illusion. Victor Bâton, un homme seul, silencieux, de retour de la guerre avec une infirmité, vit à Paris dans une chambre misérable. Sa quête d’amis occupe ses journées jusqu’à l’obsession. Il se promène beaucoup, réfléchit à la vie, à l’amitié, à l’amour et rencontre effectivement plusieurs personnages colorés. Des hommes : Henri Billard, égoïste intéressé par l’argent de Victor, Neveu le marinier désespéré, Henri Lacaze riche bourgeois faisant la charité. Et des femmes aussi : Lucie Dunois patronne de bistrot et maîtresse occasionnelle, Blanche chanteuse de cabaret. Tous pourraient devenir ses amis… mais ils sont la plupart du temps plus intéressés par eux-mêmes que par le narrateur, qui se retrouve à chaque fois seul et déçu après ces rencontres.

(suite…)

Flaubert Gustave – Madame Bovary

Flaubert Gustave - Madame Bovary - ELGFlaubert Gustave – Madame Bovary : « Emma Rouault, fille d’un riche fermier, a été élevée dans un couvent. Elle rêve d’une vie mondaine comme les princesses des romans à l’eau de rose dans lesquels elle se réfugie pour rompre l’ennui. Elle devient l’épouse de Charles Bovary, qui, malgré de laborieuses études de médecine, n’est qu’un simple officier de santé. Emma est déçue de cette vie monotone. L’invitation au bal du marquis d’Andervilliers lui redonne la joie de vivre. Lorsque Emma attend un enfant, son mari décide de quitter la ville de Tostes et de s’installer à Yonville. Emma fait la connaissance des personnalités locales : le pharmacien progressiste et athée Homais ; le curé Bournisien ; Léon Dupuis, clerc du notaire Guillaumin ; le libertin Rodolphe Boulanger, propriétaire du château de la Huchette.

Emma est déçue par la naissance de la petite Berthe, puisqu’elle aurait préféré mettre au monde un garçon. Elle s’enlise dans l’ennui et perd tout espoir d’une vie meilleure. Elle n’éprouve plus aucun amour pour Charles, qui pourtant ne lui veut que du bien. Elle ne parvient pas non plus à apprécier sa fille, qu’elle trouve laide et qu’elle confie à Mme Rollet. Elle laisse libre cours à ses dépenses luxueuses chez son marchand d’étoffes, M. Lheureux. Elle repousse les avances de Rodolphe et de Léon, puis elle finit par céder. Ses amants sont vite lassés du sentimentalisme exacerbé de la jeune femme qui rêve de voyages et de vie trépidante. Emma a accumulé une dette envers M. Lheureux, qui exige d’être remboursé. Les amants d’Emma ont refusé de lui prêter de l’argent. Emma se suicide par désespoir. Charles meurt de chagrin. À la mort de ses parents, Berthe est confiée à une tante, pauvre, et qui l’envoie travailler dans une filature de coton pour subsister financièrement.  M. Homais vient de recevoir la croix d’honneur. » (Wikipédia)

Édité par le Groupe des ebooks libres et gratuits.

Téléchargements : ePUB – PDF – MobipocketDOC/ODT

Desnos Robert – Le Vin est tiré…

Desnos Robert - Le Vin est tiré - Bibliothèque numérique romande - Stella Blu Vin vin rougeDesnos Robert – Le Vin est tiré… : Un poète surréaliste qui se mue en romancier ? Un roman, excellent au demeurant, mais quasi sociologique, un roman sur l’addiction, qui narre l’histoire d’un groupe de jeunes gens « accrochés » à des substances diverses dont bien peu survivront.

Le Vin est tiré… paraît en 1943 sous l’occupation. Mais le public est pris à contrepied par ce « roman à thèse » : ce sera le plus grand échec littéraire de Robert Desnos. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui réhabilitent ce roman remarquable dont nous vous souhaitons, comme nous l’avons été, d’être pris par l’histoire et le destin de ces personnages attachants.

La part autobiographique du roman (Robert Desnos s’est « essayé » à l’opium dans les années vingt et Barbara, dans l’histoire, peut être aisément identifiée à Yvonne George, La Mystérieuse de ses poèmes dont il fut amoureux sans être payé de retour et qu’il veilla dans ses derniers instants) lui donne une justesse de ton et une authenticité que l’on ne retrouve pas toujours dans des écrits « de l’extérieur » sur l’addiction.

« Maints livres sur le monde de la drogue ont été écrits soit par des intoxiqués, soit par des ignorants, remplis d’ailleurs de bonne volonté. Mais, malgré eux, les premiers […] ont toujours présenté la muse noire ou blanche sous des aspects séduisants. Les seconds n’ont pas tenté de pénétrer le drame qui se joue en ces hommes et ces femmes voués à un destin tragique. Surtout on n’a jamais tenté de poser la question de la drogue sur un plan réaliste. Pourquoi y a-t-il des intoxiqués ? Les intoxiqués valent-ils d’être sauvés ? Les lois actuelles permettent-elles ce sauvetage ? Le présent livre essaie, sans que l’auteur croie y être clairement parvenu, de prouver que la question sociale est responsable de la diffusion chaque jour plus grande des drogues. […] Il en va des drogués comme des fous. Un siècle et plus après Pinel notre organisation des asiles reste encore en deçà des théories médicales. Ce n’est pas non plus la police et les tribunaux qui pourront enrayer les progrès des poisons […]. Tant que l’ordre social continuera à brimer le libre développement de l’individu, des hommes et des femmes chercheront dans l’opium et l’héroïne d’illusoires compensations et la clef d’un suicide lent. »

Attention ! Cette œuvre n’est pas libre de droit en France (auteur « mort pour la France ») et ne peut être téléchargée librement par les résidents français. Ces textes, libres de droit en Suisse, pourraient également ne pas l’être dans votre pays. Avant de télécharger, vérifiez votre législation nationale. Tout téléchargement malgré ces restrictions engage votre propre responsabilité

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Bouvier Alexis – Iza Lolotte et Compagnie (tome 2)

Bouvier Alexis - Iza Lolotte et Compagnie 2 - Bibliothèque numérique romande - Franz Gailliard La Place Sainte Gudule à Bruxelles Après Le CarnavalBouvier Alexis – Iza Lolotte et Compagnie (tome 2) : Suite des aventures de la Grande Iza : après avoir détourné 2 millions à la Banque Flamande et laissé Verchemont pour mort à Bruxelles, Iza refait surface à Paris, où elle a trouvé un nouvel amoureux, prêt à tout pour elle. Sera-t-il une nouvelle victime ? Mais l’inspecteur Huret est toujours à sa poursuite ; parviendra-t-il enfin à coincer la flamboyante criminelle ? Le cycle de la Grande Iza se poursuit dans un tournoiement ébouriffant.

Né en 1836 dans une famille d’ouvriers, Alexis Bouvier apprit le métier de ciseleur de bronze qu’il pratiqua jusqu’en 1863. Étudiant à côté de son activité, “doté de beaucoup de verve et d’imagination, il débuta dans la carrière des lettres en écrivant des livrets d’opérettes qui eurent du succès. Depuis lors, il a écrit des vaudevilles, des drames et un assez grand nombre de romans, qui ont paru dans divers journaux.” (suppl. Larousse 1928). Ce feuilletoniste ne manqua pas d’être mal considéré mais le succès fut au rendez-vous et il fut aussi populaire qu’il est aujourd’hui méconnu. Décédé en 1892, enterré au Père-Lachaise, il est l’auteur du texte de La Canaille, chantée sur les barricades de la Commune de Paris.

Téléchargements : ePUB – PDF – PDF A5 – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Radcliffe Ann – La Forêt ou l’Abbaye de Saint-Clair (tomes 1-2)

Radcliffe Ann - La Forêt ou l'Abbaye de Saint-Clair 1-2 - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Château d'OronRadcliffe Ann – La Forêt ou l’Abbaye de Saint-Clair (tomes 1-2) : Pierre de La Motte et son épouse sont contraints de fuir Paris après une affaire de jeu. Perdus en chemin, ils font halte dans une maison isolée, habitée par des brigands qui les contraignent à emmener Adeline, une jeune fille apeurée, confiée par son père aux mains de geôliers libertins. La Motte souhaite quitter le pays le plus vite possible, mais un accident de voiture déjoue ses plans. Ils doivent se cacher, avec Adeline et leurs fidèles domestiques. Au plus profond d’une forêt, ils trouvent un monastère en ruine qui les abritera, pensent-ils, des dangers. Adeline, remise des terreurs de sa captivité, rencontre un chevalier aimant, mais qui disparaît brusquement. Un noble étranger, le marquis de Montalte, amateur de belles jeunes filles, frappe alors à la porte de l’abbaye…

Une forêt touffue, des murs écroulés, des portes dérobées, une trappe sous le plancher, une nature fantasque et bruyante, des tapisseries qui cachent des souterrains, un père qui livre sa fille à des barbares, des restes de squelette, des meubles empoussiérés, un poignard rouillé, un ancien manuscrit de 1742, des rumeurs d’apparitions accompagnées de bruits extraordinaires – tous les ingrédients du roman gothique du XVIIIème siècle se trouvent réunis. Dans cet imaginaire galopant, les multiples péripéties amènent rebondissements et retournements de situations qui tiennent le lecteur en haleine.

(suite…)