Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Leblanc Maurice – Les Confidences d’Arsène Lupin

Leblanc Maurice - Les Confidences d'Arsène Lupin - Bibliothèque numérique romande - couverture de l'édition Pierre Lafitte (scan Google)Leblanc Maurice – Les Confidences d’Arsène Lupin : Après le noir 813, Maurice Leblanc revint aux nouvelles plus légères, dans le style de celles de son premier recueil, Arsène Lupin gentleman cambrioleur. Elles ont paru dans Je sais tout à partir d’avril 1911. Les trois dernières nouvelles, lors de leur publication initiale, ne portaient pas le surtitre Les Confidences d’Arsène Lupin. Dans la chronologie des aventures d’Arsène Lupin, Maurice Leblanc place ces histoires avant L’Aiguille creuse et 813.(éd. ELG.) (suite…)

Stevenson Robert Louis – L’Île au Trésor

Stevenson Robert Louis - L'Île au Trésor - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Île au loinStevenson Robert Louis – L’Île au Trésor : Qui parmi nous, enfant, n’a rêvé de découvrir un trésor enfoui dans une île déserte ? Les rêves enfantins sont peuplés de ces aventures de marins au long cours, de pirates menaçants, d’îles inquiétantes et de coffres remplis de pièces d’or.

Jim Hawkins, fils d’aubergiste sur la côte ouest de l’Angleterre du 18ème siècle n’imaginait pourtant rien de tel en accueillant dans l’auberge de son père un personnage pour le moins inquiétant : le capitaine Billy Bones. Alcoolique invétéré, grossier et redouté de tous, il squatte l’auberge et terrorise son monde tout en étant lui-même affolé par … une tache noire. Mais que vient faire dans l’auberge un marin surnommé Chien Noir ? Et un aveugle nommé Pew ? Ces visites seront funestes pour le capitaine qui, avant de mourir, confie à Jim que l’on recherche sa carte, la carte d’une île et d’un trésor. Un comité d’expédition comprenant le Docteur Livesey, le chevalier Trelawney se constitue pour tenter de retrouver l’île et le fameux trésor. Jim et sa mère fournissent la carte, trouvée dans la chambre du capitaine. Le jeune Jim est donc de l’expédition, lui qui n’a jamais voyagé ! L’équipage sera recruté par le chevalier et l’expédition embarque à Bristol. Mais, aux abords de l’île, une mutinerie secrète s’organise entre les marins… L’épilogue sera à la hauteur de nos fameux rêves enfantins. Il suffit avant de vous plonger dans cette histoire de savoir que le coffre était bien rempli et que la goélette s’en est bien retournée à Bristol !

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Stevenson Robert Louis – Le Reflux

Stevenson Robert-Louis - Le Reflux - Bibliotthèque numérique romande - Laura Barr-Wells Plage de MayotteStevenson Robert Louis – Le Reflux : Tahiti et ses plages ! Le décor du roman est magnifique. Mais les « îles » c’est aussi la misère et  les naufrages humains, rejetés par la vague, dernier épisode d’une vie et de ses errements.

Herrick, le Capitaine John Davis et Huish, végètent en attendant un retournement de situation… retournement hypothétique car ils sont au bout du rouleau : l’un a fait couler son navire, le deuxième n’a pu se résoudre à embrasser une carrière conforme au schéma familial ; quant au troisième, plein de mystères et de suffisance, il suit le troupeau sans se départir de ses remarques acerbes. Chacun déteste les deux autres, mais ne peut se résoudre à s’en sortir seul.

C’est alors que surgit une opportunité de s’échapper de cet enfer paradisiaque : un navire rempli d’une cargaison de champagne cherchant capitaine et seconds. Les voici partis… à la commande d’un équipage canaque sorti indemne mais traumatisé par une épidémie de typhus qui a décimé leurs prédécesseurs. Le capitaine retombe vite dans ses travers et Herrick sombre dans une dépression face au naufrage de sa propre vie. Seul Huish résiste et  prend peu à peu les commandes psychologiques de cette situation rocambolesque.

En pleine déroute, un plan  – ou plutôt une combine – échafaudé par le capitaine semble la seule issue possible… L’apparition d’une île minuscule remet tout en question. L’île est calme… trop calme… Île mystérieuse, autant que celui qui semble la diriger ; là encore la maladie a fait son œuvre… L’épilogue est tragique, les trahisons se payent cher sur cette île oubliée des cartographes. Reste à vivre en soignant sa lâcheté et en espérant une certaine rédemption.
Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Rosny aîné, J.-H. – Les instincts

Rosny aîné J.-H. - Les instincts - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Garrigue portiragnaiseRosny aîné, J.-H. – Les instincts, roman de trois femmes : Trois femmes, Nicole, Magali et Maya, aiment et sont aimées en retour par le même homme : Nicole, la femme sauvage et sensuelle, Magali sa petite sœur jeune et pure et Maya l’ensorceleuse bénéfique. Trois femmes, trois aspects de La Femme ? Non, on n’est pas ici dans une romance à l’eau de rose, mais dans un texte puissant où Rosny livre tout son art du roman naturaliste et historique.

Au début le lecteur peut se croire dans un pays qui n’existe pas ou plus, sauvage et brut (dans le style de la Guerre du Feu), puis peu à peu on verse dans la réalité de la civilisation moderne, de la ville et de la richesse et tout à la fin on retourne à la nature et à sa magie bienfaisante.

L’Instinct, un mot clé, fréquemment utilisé par Rosny dans tous ses livres, l’instinct qui régit les rapports entre les hommes, entre l’homme et la femme, entre l’homme et la nature.

Ce roman, le dernier publié du vivant de J.-H. Rosny aîné, semble mêler passé, présent et avenir, et peut se lire aisément avec un regard très contemporain sur le couple, les différences, la protection de la nature, le retour aux sources.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Bove, Emmanuel – La fiancée du violoniste

Bove Emmanuel - La fiancée du violoniste - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-WellsBove, Emmanuel – La fiancée du violoniste :

Un cadavre de femme est retrouvé enterré dans le jardin des Favrin, couple apparemment sans histoires habitant dans une maison à Viroflay, près de Paris. Madame Favrin  ayant disparu depuis quelque temps, on arrête le mari, coupable présumé de ce crime. Mais le commissaire Croiserel, en charge de l’enquête, soupçonne vite que l’affaire est bien plus complexe qu’elle n’en a l’air et il investigue, l’air de rien, auprès de tout l’entourage de ce couple étrange.

Mari brutal, amant musicien volage,  couple riche dont Madame Favrin est gouvernante, réapparition inopinée de celle-ci, enlèvement d’enfant, Croiserel avance dans ses recherches et ses interrogatoires : mais quel est donc le motif de ce crime odieux ?

Tous les ingrédients sont là pour tenir le lecteur en haleine jusqu’au dénouement final inattendu.

Emmanuel Bove, sous le pseudonyme de Pierre Dugast, a publié ce premier roman policier (le second étant Le Meurtre de Suzy Pommier, également publié à la BNR) en 1933 sous le titre  La toque de breitschwantz. Malgré le style très conventionnel du « roman noir », on retrouve tout l’intérêt de Bove pour la complexité de la nature humaine, et cette atmosphère glauque et lourde, si caractéristique de ses autres romans.

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT

Sue Eugène – Les Misères des Enfants trouvés (tome 4)

Sue Eugène - Les Misères des Enfants trouvés 4 - Bibliothèque numérique romande - Theodor Josef Hubert Hoffbauer Impasse Saint-Martial, 1850Sue Eugène – Les Misères des Enfants trouvés (tome 4) (Autre titre : Martin l’enfant trouvé, ou les mémoires d’un valet de chambre) : Dans la vie les histoires ne se terminent pas toujours comme un conte de fée… mais dans un roman ? Toutefois n’attendez pas une fin « à l’eau de rose » à la saga des Misères des Enfants trouvés. Il y aura des vengeances, des drames et des morts … D’ailleurs comment va réagir le comte Duriveau à sa lecture indiscrète des mémoires de Martin ? Et que va devenir le trio de Martin, Bamboche et Basquine ?

Ce dernier épisode est aussi l’occasion pour Eugène Sue de présenter ses propositions politiques et sociales, de développer ses critiques sociétales et ses solutions communautaires. C’est d’ailleurs dans cette perspective qu’est écrit le court récit qui suit le roman, « Le Berger de Kravan », au caractère parfois didactiques, qui met en scène l’auteur et un berger plein de bon sens…

« Les Mystères, ainsi que Le Juif errant et Les Misères des enfants trouvés ne sont pas étrangers à la révolution de 1848. L’augmentation des salaires, l’égalité des femmes, la cogestion dans l’entreprise, le droit à l’éducation et à la culture, l’abolition de l’esclavage (Atar Gull) sont les thèmes romanesques d’Eugène Sue. Ponson du Terrail et Alexandre Dumas (Les Mohicans de Paris,…) prendront le relais de Sue en inquiétant moins, par leur contenu, le pouvoir impérial… » (Eugène Sue À Paris et en Sologne, terredesecrivains.com.)

Téléchargements : ePUB – PDF – Kindle-MOBI – HTML – DOC/ODT