Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Sue Eugène – L’Orgueil (tome 2) (Les sept Péchés capitaux)

Sue Eugène - L'Orgueil 2 (Les sept Péchés capitaux) - Bibliothèque numérique romande - HIeronymus Bosch Table des péchés capitaux L'OrgueilSue Eugène – L’Orgueil (tome 2) (Les sept Péchés capitaux) : Monsieur de Maillefort, qui était l’ami intime de Mme de Beaumesnil, ouvre les yeux d’Ernestine sur les véritables raisons pour lesquelles de nombreux prétendants veulent l’épouser. Celle-ci décide de se faire passer pour une jeune fille pauvre. Elle devient l’amie d’Herminie. Mais les deux jeunes filles pourront-elle épouser les jeunes gens qu’elles aiment malgré les interdits de classe?

(suite…)

Sue Eugène – L’Orgueil (tome 1) (Les sept Péchés capitaux)

Sue Eugène - L'Orgueil 1 (Les sept Péchés capitaux) - Bibliothèque numérique romande - Jacob Matham Orgueil (Les Vices)Sue Eugène – L’Orgueil (tome 1) (Les sept Péchés capitaux) : Mme de Beaumesnil meurt en laissant deux filles qui ne ne connaissent pas L’une, Ernestine, légitime, devient la plus riche héritière de France, et donc courtisée pour son argent, l’autre, Herminie, illégitime et inconnue de la famille. Les deux jeunes filles finissent par se rencontrer et deviennent amies, sans connaître leur parenté… (suite…)

Dumas Alexandre – Le Père la Ruine (tome 2)

Dumas Alexandre - Le Père la Ruine 2 - Bibliothèque numérique romande - Tangopaso Cormorans sur la MarneDumas Alexandre – Le Père la Ruine (tome 2) : Huberte, la petite-fille du pêcheur François Guichard, est une belle jeune fille, gaie et joyeuse. Les hommes s’enflamment pour elles. Batifol, le promoteur du lotissement et ennemi juré de Guichard est sans scrupules. Huberte est d’abord défendue par le capitaine-canotier Richard Lhuillier. Mais lui aussi va la disputer âprement, ne reculant devant aucune ruse pour la piéger. Elle trouve un allié auprès du doux Valentin, alors que son grand-père, le vieux pêcheur, s’enferme dans ses principes. Le drame qui va fatalement survenir fera réellement de Guichard le Père la Ruine.

(suite…)

Sand George – Adriani

Sand George – Adriani - Bibliothèque numérique romande - Imsge Sylvie S.Sand George – Adriani : En rentrant de promenade, d’Argères entend de loin une voix magnifique, qui émane d’une vieille maison cachée qu’on appelle «La Désolante». Intrigué, il s’approche et découvre une servante bavarde qui lui raconte l’histoire de sa maîtresse, Laure de Monteluz, la «désolée», une jeune veuve de la noblesse provençale, qu’on prend pour une folle, tellement elle semble triste et inconsolable. D’Argères est un chanteur connu qui a quitté les salons qui lui vouaient un véritable culte pour retrouver le vrai goût de l’art. Très attiré par la jeune veuve, il va lui rendre visite régulièrement, joue sur son piano et tombe éperdument amoureux d’elle. (suite…)

Dumas Alexandre – Le Père la Ruine (tome 1)

Dumas Alexandre - Le Père la Ruine 1 - Bibliothèque numérique romande - Anne Van de Perre Eau couranteDumas Alexandre – Le Père la Ruine (tome 1) : François Guichard, pêcheur émérite et descendant d’une longue lignée de braconniers, sillonne, avec son bachot, la Marne dans les environs de La Varenne, une presqu’île qui appartenait à la maison de Condé. Son épouse, fille d’un riche  viticulteur est décédée ainsi que ses deux fils. Il ne lui reste que sa petite-fille, Huberte, pour vivre avec lui dans sa cahute. Mais voici que s’installent un lotissement et que foisonnent les maisonnettes, les jardins et pêcheurs du dimanche qui s’en prennent à sa liberté. Les traditions qu’il incarne résisteront-elles à cette modernité? (suite…)

Crevel René – La Mort difficile

Crevel, René - La Mort difficile - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Pierre tombale Oude Kerk AmsterdamCrevel René – La Mort difficile : Pierre Dumont est aimé par Diane Blok. Chez les Dumont, la folie guette: le père de Pierre, un ancien colonel, est dans un asile où il écrit chaque jour une lettre à la Marquise de Pompadour. Chez les Blok, «on se suicide beaucoup»: le père de Diane s’est ôté la vie lors d’une soirée mondaine. Diane souhaiterait mener une vie bourgeoise et conventionnelle. Pierre, l’écorché vif, le ricaneur anti-conformiste et désabusé, se plaît à railler ces «médiocrités paisibles». Il vit une passion dévorante pour Arthur Bruggle, un pianiste venu d’Amérique comme laveur de vaisselle. Cet amour pour son «frère de lumière», vers qui tendront tous les (im)possibles, le mènera au désespoir puis à la mort. (suite…)