Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Eberhardt Isabelle – Journaliers

Eberhardt Isabelle – Journaliers - Bibliothèque numérique romande - Maquette Laura Barr-WellsEberhardt Isabelle – Journaliers : Ces journaux d’Isabelle Eberhardt rédigés entre 1900 et 1903 nous révèlent son âme profonde et tourmentée. La jeune aventurière, qui parle parfois au féminin, parfois au masculin, suivant ses états d’âme, décrit jour après jour avec autant d’émotion tant les couleurs changeantes du désert, la nostalgie du soir, la « tristesse qui est l’essence même de l’âme »,  que la joie des retrouvailles avec son amour arabe et ses cavalcades folles dans les dunes.

Tous ses textes, même ceux écrits dans un style télégraphique,  nous touchent parce qu’ils sont empreints d’une immense angoisse existentielle.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Töpffer Rodolphe – Voyages en zigzag de juin 1826 et 1827

Töpffer Rodolphe – Voyages en zigzag de juin 1826 et 1827 - Bibliothèque numérique romande - dmst Vue sur le Lac Léman et le Mont BlancTöpffer Rodolphe – Voyages en zigzag de juin 1826 et 1827 : Dans ce 2ème voyage en zigzag, Rodolphe Töpffer et ses écoliers vont à Chamonix puis, par le glacier du Trient, à Martigny en Valais. De là, ils rejoignent par la plaine du Rhône, le Léman et Genève. Paysages alpestres, déjeuners dans les alpages mais aussi montées épuisantes, taureaux menaçants, descentes abruptes, cailloux pointus sont au rendez-vous.

Dans le 4ème voyage en zigzag, les mêmes ou presque font le tour du lac d’Évian à Monthey puis Bex et le pays de Vaud. Ils y rencontrent des compatriotes parfois trop bien intentionnés, des paysans et des bergers, des soldats à l’ivresse expansive, des chiens plus ou moins méchants, mais la caravane passe…

Téléchargements : ePub – PDF – Kindle-Mobipocketword

Töpffer Rodolphe – Le voyage en zigzag de l’automne 1826

Töpffer Rodolphe – Le voyage en zigzag de l’automne 1826 - Bibliothèque numérique romande - Caumase Hochflue von Osten mit Vierwaldst ä ttersee, links und rechts dahinter PilatusTöpffer Rodolphe – Le voyage en zigzag de l’automne 1826 : Dans ce 3ème « Voyage en zigzag » de l’automne 1826, M. et Mme Töpffer et leurs « potaches » atteignent, dans leur excursion, la Suisse « primitive » (c’est-à-dire les cantons à l’origine de la confédération suisse). Auberges agréables ou médiocres, bruyantes ou confortables, pluie et flaques d’eau, ascensions (à pied), expériences culinaires, visites de sites : nos Genevois s’immergent dans la culture de cette Suisse alémanique du nord-est et rencontrent toutes sortes de personnages truculents qu’ils finissent par réunir dans un banquet imaginaire. Raconté et illustré par Rodolphe Töpffer avec son humour genevois plein d’allusions et de second degré.

Téléchargements : ePubPDF– Kindle-Mobipocketword

Töpffer Rodolphe – Le voyage en zigzag de 1825

Töpffer Rodolphe – Le voyage en zigzag de 1825 - Bibliothèque numérique romande - Ursula Stürmer Lac de Thoune Eiger, Mönch, JungfrauTöpffer  Rodolphe – Le voyage en zigzag de 1825 : Voyages en zigzag ? Pourquoi ? Parce que dans les Alpes toute montée se fait au moyen d’innombrables « lacets » en prenant la pente de biais à gauche, puis à droite et ainsi de suite, en zigzag… Sainte-Beuve nous éclaire sur l’origine de ces excursions : Dans le pensionnat genevois qu’avaient créé Rodolphe Töpffer et sa femme, « chaque année, à la belle saison, se mettant à la tête de la jeune bande, il employait les vacances à les guider, le sac au dos dans de longues et vigoureuses excursions pédestres […] Une grande publicité atteignit également plus tard les récits illustrés de ses courses alpestres, que Töpffer autographiait lui-même chaque année à un nombre d’exemplaire suffisant seulement pour ses élèves et ses amis. Mais quel qu’ait été le succès de la belle édition des Voyages en zigzag, nous n’oublierons jamais les modestes cahiers auxquels l’inspiration du premier jet et la coopération directe de l’auteur assureront toujours une véritable supériorité. » C’est le premier de ces voyages en zigzag fait à l’automne 1825 – tiré d’une copie fidèle des manuscrits originaux – que nous vous livrons ici. Des récits pleins d’humour de l’excursion de ces potaches genevois dans les paysages alpins de l’Helvétie profonde…

Téléchargements : ePub – PDF – Kindle-Mobipocketword

Dumas Alexandre – Impressions de voyage en Suisse (tome 2)

Dumas Alexandre - Impressions de voyage en Suisse 2 - Bibliothèque numérique romande - Simon Koopmann Paysage avec lac près du sommet de Sunnig GratDumas Alexandre – Impressions de voyage en Suisse (tome 2) : Alternant anecdotes historiques, épisodes désopilants (tels l’âne Pierrot ou les hilarantes confusions langagières d’un touriste anglais) ou tragiques (l’éboulement de Goldau qui ensevelit trois villages), Alexandre Dumas – dans le deuxième tome de ses impressions de voyage en Suisse – poursuit son périple en compagnie de son guide Francesco : de la chapelle de Guillaume Tell à Lucerne où il rencontre  M. de Châteaubriand en exil puis, le temps d’un duel entre un anglais et un français, il file à travers la Suisse allemande, le Lichtenstein, l’Autriche et la Bavière pour arriver à Schaffhouse où un pari audacieux se termine dans les chutes du Rhin. En passant à Aarau puis à Soleure, Alexandre Dumas entre dans la ville de Neufchâtel (aujourd’hui Neuchâtel) où les citoyens attendent la décision qui les fera suisses ou prussiens. À Grandson, nous revivons la défaite de Charles le Téméraire. Au Simplon, nous suivons avec lui Annibal, Charlemagne et Bonaparte qui ont franchi les Alpes et à peu près conquis l’Italie. Le voyage s’achève au bord du lac Majeur avec le spectacle grandiose des Iles Borromées qui, se découpant à la fois sur le ciel et dans l’eau, semblent des nuages noirs cloués sur un fond d’azur étoilé d’or.

téléchargements : ePub – PDF – Kindle-Mobipocketword

Eberhardt Isabelle – Notes de route

Eberhardt Isabelle – Notes de route - Bibliohèque numérique romande - Elcèd 77 Sahara tunisien près de Ksar GhilaneEberhardt Isabelle – Notes de route : Isabelle Eberhardt est née à Genève en 1877 d’une mère exilée et mariée avec le général Moerder – qui est resté à Saint-Petersbourg – et de père inconnu, en fait, sans doute, Alexandre Trophimowsky, un érudit né en Ukraine, de tendance nihiliste, voire anarchiste. Elle est élevée par sa mère et son père putatif. À vingt ans, elle s’installe avec sa mère à Bône en Algérie. Fille illégitime, révoltée, elle choisit l’écriture et va se (re)trouver dans la vie nomade de l’Afrique du Nord.

Elle y incarne Mahmoud Saadi, jeune lettré, et s’intègre dans le monde arabe nord-africain d’alors avec plus de vérité et moins de romantisme qu’un Pierre Loti. Sous ce travestissement elle visitera cette société qui la fascine et où elle se sent bien. Elle s’intéresse à tout : bordels, confréries religieuses, camps de spahis ou de nomades. Elle relate ses voyages, devient journaliste pour l’Akhbar, journal arabophile, et reporter de guerre, écrits que l’ouvrage édité ici reproduit pour une part. Si sa « provocation » suscite curiosité ou sympathie mais aussi rejet elle lui permet aussi de se recréer une vie dans la liberté de ses vagabondages, dans ses amitiés avec des relations solides ou éphémères, et lui donne une maturité d’écriture où transparait son intérêt pour les sans-grade et les rejetés. Ultime grand écart, elle périra à 27 ans dans une inondation en plein désert, dans la crue de l’oued d’Ain-Sefra.

Téléchargements : ePub – PDF – Kindle-Mobipocketword