Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Flaubert Gustave – La Tentation de Saint Antoine

Flaubert Gustave - La Tentation de Saint Antoine - Bibliothèque numérique romande - Pieter Brueghel Le Jeune La Tentation de Saint AntoineFlaubert Gustave – La Tentation de Saint Antoine:

Saint Antoine, anachorète en Thébaïde, vit, de sa hutte, une nuit de visions tentatrices présentées par Hilarion, un ancien disciple. D’innombrables sectateurs et Dieux antiques défilent dans leur diversité et leurs étrangeté, leurs pratiques voluptueuses, cruelles ou mystiques, tous possesseurs de LA vérité. Puis le Diable lui-même présente au saint la science et le cosmos en face de sa croyance. Inspirée par le tableau de Breughel le jeune et le Faust de Goethe, cette œuvre inclassable, poème en prose, script de film ou nouvelle philosophique, œuvre grimaçante à la superbe plastique dont Flaubert écrivit trois versions et qu’il qualifia d’«Œuvre de toute ma vie» vous touchera «telle un boulet de canon» sans vous laisser indifférentE. (suite…)

Renfer Werner – Le Palmier

Renfer Werner - Le Palmier - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Île du LevantRenfer Werner – Le Palmier : Récit poétique et symbolique, prose entrecoupée de poèmes, cette œuvre préférée de Werner Renfer, nous raconte le séjour qu’il fit, avec sa jeune épouse, à l’Île du Levant en 1923. L’île est lors déserte. Le  Domaine d’Héliopolis  et la base militaire de la Marine viendront plus tard. Dans cette nature inviolée, Renfer cite les vers Baudelaire: «La Nature est un temple où de vivants piliers Laissent parfois sortir de confuses paroles; L’homme y passe à travers des forêts de symboles» et son récit se peuple de ces symboles qui décrivent sa libération de la décevante aventure parisienne, l’inspiration retrouvée à la source pure et la trouée ardue de la création jusqu’à parvenir au palmier de la vie qui culmine sur l’île. (suite…)

Desnos Robert – Prospectus

Desnos Robert - Prospectus - Bibliothèque numérique romande - Jean-Louis Glaussel Voilier dans un puit de soleilDesnos Robert – Prospectus suivi de Sens, À la Caille et autres poèmes : «Prospectus», composé à 19 ans alors que Desnos est secrétaire de Jean de Bonnefon et «Sens» qu’il finalise en 1944 au moment de son arrestation, deux recueils qui marquent l’évolution et la continuité de l’œuvre de Robert Desnos. «À la Caille», écrit en argot et pamphlet contre les pétainistes complète bien ce dernier recueil. (suite…)

Maeterlinck Maurice – Serres chaudes

Maeterlinck Maurice - Serres chaudes - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. fleur australienneMaeterlinck Maurice – Serres chaudes : Son seul recueil de poèmes, Serres chaudes débute la carrière littéraire de Maurice Maeterlinck. Inspiré des serres de sa maison d’Oostakker, le jeune écrivain chante et suggère la solitude, la captivité, l’ennui d’un univers limité guère plus confortable que la vie du monde, la douleur et les regrets. À ces poèmes fidèles au symbolisme dont plusieurs influencèrent Apollinaire, Éluard ou les Surréalistes, se sont adjoints douze puis quinze « chansons ». Musicalité et fulgurances des images y préfigurent « Pelléas et Mélisandre » ou « L’Oiseau bleu ». (suite…)

Rilke Rainer Maria – Les Amantes

Rilke Rainer Maria - Les Amantes - Bibliothèque numérique romande - Jean-Louis G. Tag Montpellier, A 709Rilke Rainer Maria – Les Amantes : Amour, amantes (ou aimantes), amour des hommes et amour des femmes, relations amoureuses, souffrance et mystique, Maurice Betz, écrivain, avocat et traducteur en français de l’œuvre Rainer Maria Rilke, nous propose, dans ce recueil de textes choisis, un « condensé essentiel » des écrits de Rilke sur ces thèmes. (suite…)

Rilke Rainer Maria – Poèmes français

Rilke Rainer Maria - Poèmes français - Bibliothèque numérique romande - Martigny et le Col de la Forclaz, photochromeRilke Rainer Maria – Poèmes français (Vergers, Les Quatrains valaisans, Les Roses, Les Fenêtres, Carnet de poche) : Les poèmes français de Rilke, composés dans les cinq dernières années de sa vie (de 1922 à 1926), occupent une place paradoxale dans l’ensemble de sa production : par la langue d’abord (le français, langue « prêtée ») ; par leur nombre (plus de 400) ; par leur légèreté gracieuse (très différente de l’intensité de ses œuvres lyriques en allemand) ; enfin par le lieu auquel ils se rattachent (le Valais, indissociable de la période la plus féconde de sa carrière). (suite…)