Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Flaubert Gustave – Premiers Écrits

Flaubert Gustave – Premiers Écrits - Bibliothèque numérique romandeFlaubert Gustave – Premiers Écrits : Gustave Flaubert à seize ans, en classe de seconde, écrivait, dans ses cahiers scolaires, nouvelles et drames. Nous vous présentons parmi ces « Premiers écrits » : « Ivre et Mort » où Flaubert nous décrit un cabaret séduisant et agréable où l’histoire nous amène, du rêve de l’ivresse, à une conclusion meurtrière. Il s’essaie à des nouvelles historiques parmi lesquelles « La Mort du Duc de Guise », « Deux mains pour une couronne », « Un secret de Philippe le Prudent ».  D’autres nouvelles sont tirées de son journal d’écolier notamment « San Pietro Ornano », « Matteo Falcone », « Chevrin et le roi de Prusse », « Dernière scène de la mort de Marguerite de Bourgogne », « Portrait de Lord Byron » et « Le Moine des Chartreux ». Pour conclure, nous vous proposons « La Danse des Morts », un écrit épique et mystique annonciateur de « La Tentation de Saint-Antoine », dans lequel Satan propose à Jésus-Christ un voyage sur terre pour lui faire voir son règne, grâce au malheur universel, et son pouvoir sur les morts  qu’il éveille pour danser. La mort fera entendre ses lamentations puis défileront, parmi les défunts, conquérants, papes, Néron, pauvres, amants, prostituées, damnés et poètes.

Ces œuvres de jeunesse ne furent pas toujours bien accueillies par la critique (en particulier Ivre et Mort) mais démontrent, malgré quelques maladresses, le talent et le souffle poétique de Gustave Flaubert.

Téléchargements : ePubPDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword-ODT

Huguenin Oscar – Constant

Huguenin Oscar - Constant - Bibliothèque numérique romande - Sylvie Savary Ferme jurassienneHuguenin Oscar – Constant : C’est l’hiver dans un village des montagnes neuchâteloises,  un petit village qui vit au rythme de ses habitants horlogers et paysans, du culte dominical… et du bistrot. Mais sous cette apparence de tranquillité,  il se passe mille drames dans ces familles : solidarité, mais aussi haines tenaces, malversations, trahisons, bagarres. Constant est un de ces jeunes horlogers alcooliques, qu’on va suivre tout au long de sa renaissance à la vie, son abandon de l’alcool grâce à sa volonté et à l’aide précieuse du pasteur, sa gentillesse vis-à-vis des plus faibles.

Écrit en 1900 (soit 7 ans avant le succès de l’initiative pour l’interdiction de l’absinthe à la suite de drames qui émurent l’opinion publique), Oscar Huguenin réalise avec Constant un livre de militant antialcoolique et de moraliste chrétien. Effectivement à l’époque, l’alcool, dont l’absinthe, fait des ravages, génère meurtres et drames familiaux dans cette région de Neuchâtel et bien au-delà.  Ce livre s’inscrit dans le courant du mouvement de la «Croix-Bleue», une ligue antialcoolique fondée en 1835 à Neuchâtel par le pasteur Rochat qui espère remédier aux problèmes sociaux en guérissant les hommes dépendants et en leur assurant une régénération morale. Malgré tout, Oscar Huguenin est un bon conteur, ses textes sont pleins de dialogues imagés, en patois et dans ce savoureux «parler neuchâtelois».

Téléchargements : ePub – PDFPDF A5– Kindle-Mobipocketword

Cérésole Alfred – Le Journal de Jean-Louis

Cérésole Alfred - Journal de Jean-Louis - Bibliothèque numérique romande - Édouard Castres Armée de Bourbaki en Suisse en 1871Cérésole Alfred – Le Journal de Jean-Louis : Jean-Louis, archétype du paysan et vigneron vaudois (n’y a-t-il pas, au « Comptoir », un concours Jean-Louis?) créé par Alfred Cérésole nous livre de savoureuses histoires de terroir dans un langage superbe où patois se mêle au français de chez nous. Sur un ton moins léger, il nous conte sa « mob » en 1871-72 dans l’hiver jurassien et la déroute des armées de Bourbaki. Si le patriotisme est de rigueur perce aussi une critique sévère de la guerre et de ceux qui « l’emmodent ».

Alfred Cérésole est un pasteur protestant amoureux des traditions vaudoises. Il a fait de nombreuses recherches dans les archives du canton et interrogé moult habitants des régions vaudoises sur leurs traditions familiales et leurs récits légendaires.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Sand George – Premières nouvelles, Le Diable à Paris

Sand George – Premières nouvelles, Le Diable à Paris - Bibliothèque numérique romandeSand George – Premières nouvelles : Qu’elle ait été écrite en 1827 ou 1829, Nuit d’Hiver date de la période où la jeune baronne Aurore Dudevant a fait le bilan de son mariage et s’est détachée de son mari, Casimir Dudevant (le baron de la nouvelle). Elle a rencontré  Aurélien de Sèze avec qui elle aura une relation d’affinité platonique et fait ses premiers pas dans la découverte de l’écriture. Malgré la pochade de cette joyeuse nuit de carnaval perce l’ennui de sa vie et des conventions  sociales de la Restauration. Ne faut-il pas que le masque tombe ? Les deux nouvelles suivantes, La Fille d’Albano et La Prima Donna, écrites, après la révolution de Juillet dans les années 1830 avec Jules Sandeau, abordent, avec quelques faiblesses, le thème du dilemme entre mariage, vie bourgeoise et les nécessités de la création de l’artiste. Enfin nous avons retenu une nouvelle atypique, Jehan Cauvin, dans laquelle George Sand imagine les circonstances de la rupture de Calvin avec le catholicisme, sur le thème de la liberté confrontée aux règles étroites de l’institution religieuse.

Le Diable à Paris : En 1843, l’éditeur P. J. Hetzel sollicite George Sand (avec Balzac, Musset, Nodier…) pour son nouveau projet de recueil collectif, « Le Diable à Paris, Paris et les Parisiens, Mœurs et coutumes, caractères et portraits des habitants de Paris, tableau complet de leur vie privée, publique, politique, artistique, littéraire, industrielle ». L’idée d’Hetzel est qu’un diable quelconque mais paresseux doit rendre compte de la vie à Paris et trouvera dans un tiroir des articles, contes, études, essais… Elle y contribuera avec 3 articles : le vitriolique Coup d’œil général sur Paris (tome 1, 1845) ainsi que, dans le tome 2 en 1846, Les Mères de Famille dans le Beau Monde et Relation de voyage chez les sauvages de Paris. (mise à jour le 5.12.2013)

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket –  word

Hémon Louis – Champions, records et défaites

Hémon Louis - Champion Records et Défaites - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Fresque murale, CarcassonneHémon Louis – Champions, records et défaites : Piquer une tête dans la rivière en rentrant du travail, dormir au fond de son bateau ou faire une marche de nuit : des plaisirs simples que Louis Hémon nous fait partager. Quant à la compétition, le plaisir est toujours présent, parfois… Et sinon… Faut-il plaindre un athlète médiocre ? Quel état d’esprit produit un record ? ou une défaite ? Quels sont les rêves et les cauchemars d’un champion ? L’important n’est-il pas d’oser ? Qu’importent les risques !

Une sélection de dix nouvelles sur le thème du sport et de la compétition, par l’auteur de Maria Chapdelaine.  Une écriture simple et dépouillée qui se lit d’un trait.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword

Sand George – La Coupe

Sand George - La Coupe - Bibliothèque numérique romande - Ancha Champ de NarcissesSand George – La Coupe : Une fée recueille un petit garçon et son chien. Elle s’en occupe avec beaucoup de soin et de gentillesse, mais sans amour, car les fées sont immortelles mais incapables d’aimer, puisqu’elles n’ont pas d’âme. Le petit Hermann s’attache à la fée (« Tu me fais rêver, tu ne me fais pas vivre »), mais désire un jour retourner sur terre pour se marier. Il reviendra pourtant avec sa femme, vivre dans le royaume des fées et y élever leurs enfants. La fée et sa reine, ayant beaucoup appris au contact d’Hermann et de ses enfants, finiront par se donner la mort, car « la mort,  c’est l’espérance ». George Sand est au chevet de son dernier compagnon, Alexandre Manceau, et lui dédie ce magnifique conte empreint de tristesse et d’amour.

Deux courts textes font suite à ce conte : Le Toast et Garnier, ce dernier texte étant d’un ton beaucoup plus gai, plus moqueur, plein de traits d’humour et de situations grotesques.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocketword