Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Mario *** (Marie Trolliet) – Silhouettes romandes

Mario *** (Marie Trolliet) - Silhouettes romandes - Bibliothèque numérique romande - Sylvie S. Val d'HérensMario *** (Marie Trolliet) – Silhouettes romandes : Silhouettes romandes regroupe dix-sept chroniques douces-amères sur le « temps d’avant » dans le canton de Vaud et du Valais. Marie Trolliet décrit avec minutie les coutumes ancestrales, les traditions, mais aussi le dur travail des hommes et des femmes pour vivre de leur terre. Elle brosse des portraits tantôt piquants de ces riches qui n’ont d’autre occupation que de jouer au loto, tantôt attendris de ces enfants différents des autres. (suite…)

Huguenin Oscar – Récits de chez nous

Huguenin Oscar – Récits de chez nous - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Église de La SagneHuguenin Oscar – Récits de chez nous : Au fil de ces neuf nouvelles, Oscar Huguenin nous fait voyager à travers le pays de Neuchâtel, au temps d’autrefois. Avec humour et tendresse, il évoque les us et coutumes, truffant ses récits d’expressions savoureuses. Les quarante-et-une illustrations de sa main qui accompagnent ces récits nous permettent de nous représenter la vie et les paysage de cette époque. (suite…)

Huysmans Joris-Karl – Sac au dos

Huysmans Joris-Karl - Sac au dos - Bibliothèque numérique romande - Antique illustration des écoles civiles et militaires françaises : hôpitalHuysmans Joris-Karl – Sac au dos (versions de L’Artiste 1877 et de Les Soirées de Médan 1880): Aux antipodes de l’exaltation romantico-militaire du discours patriotique sur la guerre franco-prussienne dix ans après la défaite de 1871, Joris-Karl Huysmans reprend, «vu d’en bas», dans une narration naturaliste teintée d’humour, les souvenirs de sa brève mobilisation (il fut évacué du front après moins d’un mois pour dysenterie) et de ses séjours dans les hôpitaux militaire. La déchéance des corps crûment décrite et l’absurde ne trouvent remède que dans la dérision et l’amitié. (suite…)

Combe T. – Les Enquêtes de François Lecamp détective aveugle

Combe T. - Les Enquêtes de François Lecamp détective aveugle - Bibliothèque numérique romande - anonyme The Light that failedCombe T. – Les Enquêtes de François Lecamp détective aveugle (La Bague à trois chatons, Le Caniche noir, Le Billet de loterie, Louise) : Blessé de guerre, François Lecamp a perdu la vue. Rendu à la vie civile, chez lui, il ne s’habitue pas, se sent inutile et dépendant de son épouse. Rien ne l’intéresse plus… Et voilà que, par hasard, il découvre pendu au cou d’une petite fille qui l’a ramassée dans sa rue, une monture de prix vidée de ses pierres, celle d’une Bague à trois chatons. Il cherche l’origine de cette bague et…trouve, non sans quelques rebondissements ! Mais cette enquête en amène d’autres… (suite…)

Ramuz Charles Ferdinand – Nouvelles

Ramuz Charles Ferdinand - Nouvelles - Bibliothèque umérique romande - Laura Barr-Wells Paysage du Gros-de-VaudRamuz Charles Ferdinand – Nouvelles : Dans ce recueil de Nouvelles, on retrouve un condensé des thèmes abordés par l’auteur dans ses romans et un condensé de son style d’écriture, lapidaire parfois, mais poétique toujours.  La plupart des nouvelles répondent à ce besoin de faire cohabiter la nature, les paysages changeants et éphémères avec la dure réalité de la vie et des corps. (suite…)

Combe T. – Fiancés

Combe T. – Fiancés - Bibliothèque numérique romande - Chaurel Paysage sagnardCombe T. – Fiancés : Deux histoires des « Hauts » neuchâtelois, deux amours contrariées, sur fond de vie villageoise narrée avec la fine observation psychologique de T. Combe. On craint pour les amoureux mais, comme dans toute histoire d’amour, tout finira bien ! Mais ces deux nouvelles sont aussi bien plus. Avec des personnages attachants depuis le « mège » (guérisseur) Job jusqu’à Esther la couturière, Julie, Julien, et tous les autres, ou avec, encore, les « vilains », comme la tante Judith et la famille de riches paysans ladres, vous assisterez à la représentation de la troupe théâtrale du village, vous ferez votre marché avec madame Mathey ou vous vous promènerez dans les rue du village alors que, sur les bancs adossés aux façades, les habitants se détendent du travail de la journée… (suite…)

Pin It on Pinterest