Bibliothèque numérique romande

Les ebooks gratuits de la Bibliothèque numérique romande

Braddon Mary Elizabeth - Le Capitaine du Vautour - Bibliothèque numérique romande -- Sylvie S. Côte ouest des CornouaillesBraddon Mary Elizabeth – Le Capitaine du Vautour : Milicent épousera-t-elle son cousin Darrell? Ils s’aiment depuis leur plus jeune âge. Mais son père la force à épouser le capitaine Duke, commandant du Vautour. Milicent se résigne auprès de ce mari brutal et absent. Absent ? mais voilà sept ans qu’il a disparu… Et les langues marchent au sujet des campagnes de ce navire… Milicent pourra-t-elle enfin épouser Darrell?

Tout l’art de Mary Elizabeth Braddon pour nous tenir en haleine!

Mary Elizabeth Braddon (1835-1915) est une écrivaine britannique ayant vécu à Londres. Devant travailler très jeune à la suite du divorce de ses parents, l’écriture sera pour elle un succès immédiat. Elle publie Le Secret de Lady Audley (publié à la BNR) et Aurora Floyd qui «lui valent une renommée instantanée, renforcée par la controverse moralisatrice qui accompagne leur sortie » (Claude Mesplède (dir.), Dictionnaire des littératures policières, vol. 1 : A – I, Nantes, Joseph K, coll. «Temps noir», 2007, 1054 p.). La Revue des deux Mondes lui consacre un dossier dès 1863.

«Elle marche sur les traces de Wilkie Collins en s’adonnant au «Sensation Novel», genre sulfureux, apte à fournir les plus délicieux frissons. Ses héroïnes, souvent fragiles, ne sont pas épargnées ; amours contrariées, jalousie exacerbées, chantages et extorsions diverses, les protagonistes se débattent au sein d’un univers englué dans le crime. » (id.)

Pionnière du roman policier sentimental à la mode victorienne, ses romans mettent en scène des portraits de criminels machiavéliques, de faibles femmes, qu’elle n’épargne pas, des femmes fortes pas toujours du côté des gentilles, des rebondissements jusqu’à la fin de l’histoire et, évidemment, des amoureux! On la considère l’inventrice du personnage du «détective» dans La Trace du Serpent mais elle mettra aussi en scène des détectives-femmes dans d’autres romans. Ceux-ci se servent de mécanismes littéraires inédits «en utilisant bien des décennies avant Richard Austin Freeman, la technique de «l’histoire inversée» dans Le Secret de Lady Audley» (id.), (le crime d’abord, puis les péripéties d’élucidation du mystère) ou, fréquemment, le thème du double comme dans ce roman. (également d’après Wikimédia)

Téléchargements : ePUBPDFPDF (Petits Écrans)Kindle-MOBIHTMLDOC/ODT